Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

21 janvier 2014 : Roches de Linderalique

7 Commentaires


Les roches de Lindéralique – Hienghiène

Album du jour à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5971887557934561777?authkey=CLTm-LD_wpGkrQE

Aujourd’hui, nous allons entamer notre retour vers Nouméa où nous devons prendre mercredi l’avion pour l’île des Pins (enfin, on l’espère !!). Mais avant de prendre la route, nous avons une excursion au programme. Jean, notre guide local, vient nous chercher à 8h30 et nous commençons par une belle balade dans la forêt où Jean nous fait partager sa connaissance des plantes, des fleurs et des fruits. La forêt Calédonienne en est très riche et permet à ses habitants de se nourrir juste en tendant la main.

Après une bonne demi-heure de marche, nous arrivons en bord de mer et montons tous sur un bateau. Jean nous emmène alors au travers d’un bras de mer intérieur pour nous faire découvrir les roches de Lindéralique, des formations de roches en calcaire magnifiques et qui, pour certaines d’entre-elles prennent des forment que notre imaginaire nous aide à deviner : un éléphant, un hippocampe, un cheval, un lion et … un pendu !!! En cours de traversée, une averse soudaine se met à tomber et nous nous réfugions quelques instants le long de la falaise. Pas trop rassurés quand même car la roche semble vraiment très friable. Le paysage est une nouvelle fois splendide et, par moment, on se croirait presque en Asie du Sud-Est type baie d’Along ou Koh Phi Phi !!

Mais toutes les bonnes choses ont une fin et en début d’après-midi, il nous faut partir vers le sud pour une étape d’un peu plus de 200 km. Pour changer de la route aller, nous décidons de descendre un peu plus vers le sud et d’aller chercher la traversière de Houailou. Nous passons alors les villes de Pondimié, Ponérihouen et Houailou, des villes sans grand charme.
La route transversale entre Houailou et Bourail est aussi moins spectaculaire que la précédente car elle évite la plupart des cols. Elle est par contre constellée de nids de poule qu’il est parfois impossible d’éviter, d’autant plus qu’il pleut à verse …

Arrivés à Poé en fin d’après-midi, et après deux jours de pause, nous remettons les enfants au travail.

Petit aparté sur la « société kanak », très surprenante pour des métropolitains comme nous.
– Les kanaks sont organisés en tribu, avec, à sa tête, un chef qui s’assure du respect des lois et des coutumes. La règle de base, c’est que l’individu ne compte pas en tant que tel, c’est la notion de groupe qui domine.

– La coutume la plus déroutante, c’est celle de l’adoption. Si un couple n’arrive pas à avoir un enfant, il est habituel qu’un membre de sa famille, généralement un frère ou une sœur, lui donne un nouveau-né !! Ceci est tout à fait normal dans la culture kanak. C’est aussi le cas si un couple n’a que des filles car, chez eux, c’est le « garçon » qui compte, un couple peut donc se voir donner un garçon après avoir eu deux ou trois filles …

– Le droit calédonien est très spécial car à côté du droit « normal » comme il existe chez nous, il existe aussi un droit coutumier uniquement transmis par oral. Et dans les tribunaux, deux juges siègent ensemble, le juge « normal » qui se réfère aux codes (civil, commercial,…) et le juge « coutumier » qui lui, a la connaissance des traditions.

– L’alcool fait des ravages. A tel point qu’il est interdit de vendre de la bière fraiche et de vendre de l’alcool les mercredis après-midi et du vendredi après-midi au dimanche soir. Cependant, un marché noir s’est développé pour contourner ces interdictions. Les jeunes boivent plus que raisonnable et la Calédonie détient le record de morts par habitants sur les routes … Il nous a d’ailleurs été fortement déconseillé de conduire la nuit. De nombreux drames arrivent également sous l’emprise de l’alcool.

– Lorsque des étrangers veulent aller dans une tribu, il faut faire « la coutume ». C’est à dire qu’en arrivant, il faut aller voir le chef et lui offrir un morceau de tissu de 3 mètres dans lequel on glisse un billet de 1.000 francs pacifiques (environ 10 euros). Parfois, on ajoute des cigarettes et des allumettes. Plus qu’un cadeau, c’est une façon de créer un lien avec leurs ancêtres. Et c’est seulement après avoir eu l’accord du chef qu’il est possible de rester.

Il était prévu que nous passions une nuit en tribu mais cela n’a malheureusement pas été possible, celle que nous avions choisie étant injoignable … Cela restera un petit regret.


Découverte de la forêt.


Qui a vu l’éléphant ?


Les kanaks ont été convertis par des missionnaires. Une église comme il en existe des centaines ici.


Les rochers de Lindéralique.


Certains y voient une tête de lion.


Nouvelle Calédonie ou Asie du Sud Est ?


Les cimétières sont toujours extrêmement fleuris.

7 réflexions sur “21 janvier 2014 : Roches de Linderalique

  1. très belles photos et très belles roches !!! moi j’ai vu l’éléphant sculpté sur la roche !!!

  2. Bonjour à toute la famille, cela faisait un petit moment que je n’avais pas fait un petit tour dans votre super voyage. Je viens de faire une magnifique découverte: la Nouvelle-Calédonie que je connaissais uniquement que par les actualités à la télé ou quelques petits reportages avec Ushuaia, mais jamais comme Marc nous l’a fait connaître avec toutes ses très belles photos et remarquables descriptions des lieux.

    Je comprends que c’est la belle vie néanmoins les enfants ont quand même des périodes dans lesquelles ils font les « devoirs » afin de ne pas perdre leur année scolaire. Cela doit quand même être très cool! Chloé fait de l’élevage, Yann va à la pèche, Isabelle les doigts de pieds en éventail et vous Marc faites le reporter. C’est une belle réussite ce voyage.
    Dommage que vous ayez subit la tempête mais maintenant que le beau temps est de retour c’est reparti pour six mois?

    Merci pour ces magnifiques reportages, bonne continuation pour la prochaine étape.
    Nous faisons des grosses bises à Isabelle Chloé et Yann et très cordialement à Marc, à bientôt pour la suite, Michel et Annick.

    • Bonjour Annick et Michel ! Contente d’avoir de vos nouvelles et de voir que vous allez bien. Les enfants sont vraiment heureux de vivre auprès de la nature et on les découvre de jours en jours ! Si tout va bien les cours seront finis fin mars et ce sera les grandes vacances pour eux et pour nous aussi !! Les notes sont bonnes et c’est l’essentiel ! La nouvelle Calédonie est un pays à découvrir ! Dommage que ce soit si loin pour nous métropolitains ! Nous regrettons de ne pas avoir passé plus de temps ici car il y a tant de choses à faire! Malheureusement la pluie tombe souvent ! Dommage !
      Je vous fais de gros bisous à tous les deux et j’espère à très bientôt !.Isabelle

  3. je me vois dans le cayak avec didier en regardant le paysage
    les GRISEL ne sont pas bien les bienvenues avec leurs filles
    a demain

    • Coucou ! Ce serait assez marrant de se retrouver toute la famille dans une pirogue ! Grisel et Peltier sont dans un bateau….
      Gros bisous. Isabelle

  4. Comme je vous comprends ! Quel regret de ne pas avoir partager une nuit avec une tribu ! Quel merveilleux partage cela aurait fait ! Et quels merveilleux souvenirs…… Hélas ! Les paysages sont beaux ! c’est vrai que, tout comme vous cela donne des idées….. Inutile de vous répéter qu’on ne se lasse pas de vos billets…. et nous attendons cela comme la suite d’une roman ou d’une série….. Merci encore, cela aussi nous ne cesserons de vous le répéter…. A demain au prochain épisode…. Gros bisous de nous trois !

    • Merci Amèle ! Oui dommage pour la tribu ; l’expérience aurait belle à vivre autant pour les enfants que pour nous ! Nous aurons cependant la chance de vivre cette expérience au Sulawasi !! Gros bisous. Isabelle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s