Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

20 janvier 2014 : Hienghiène

2 Commentaires


La « poule » de Hienghiène

Album du jour à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5971889508039294497?authkey=CPePluaJ5dXc3QE

Les tracas continuent !! Au cours du repas d’hier soir, nous apprenons par hasard que le bac, qu’il faut impérativement prendre sur la fin du parcours pour pouvoir traverser la rivière et accéder à notre prochaine étape, Hienghiène, ne fonctionne plus car suite à la tempête tropicale, le câble s’est rompu. Et cela change beaucoup de choses car avec le bac, nous aurions fait une étape de 122 km avec de nombreux sites remarquables, dont notamment la cascade de Tio. Mais comme c’est impossible, c’est désormais une étape de plus de 300 km qu’il faut faire avec quelques beaux points de vue mais rien de plus … Dommage.

Nous repartons de bonne heure ce matin et reprenons donc la même route qu’à l’aller. La première moitié de la route nous mène jusqu’à Koné où nous ferons la pause déjeuner et le plein d’essence, et comme toujours en Nouvelle Calédonie, c’est à un employé de la station qu’il revient de remplir le réservoir. Ensuite, nous empruntons une route transversale pour passer de la côte ouest à la côte est. Cette route emprunte quelques « cols » et quelques points de vue superbes sont aménagés. Nous nous arrêtons à chacun d’eux pour prendre des photos et profiter une fois de plus d’un spectacle extraordinaire proposé par la nature.

Nous arrivons en fin d’après-midi au Koulnoué Hôtel qui est en fait l’ancien Club Med, donc situé dans un site magnifique. Les installations ont été bien entretenues et notre bungalow donne directement sur la plage. Comme les enfants en ont assez de la voiture, nous les laissons s’amuser sur la plage et partons voir la principale attraction du coin : la poule de Hienghiène. En fait de poule, c’est un rocher fait de calcaire qui en a la forme. Nous arrivons par hasard au point de vue qui permet de la photographier car rien n’est indiqué.
Ensuite, nous décidons de partir vers le bac qui nous a empêché de faire le trajet prévu juste pour voir. Tout au long de la route, nous nous extasions devant la beauté des paysages. Après environ 25 km, nous y arrivons et le « chauffeur » du bac nous fait signe comme si nous pouvions monter dessus …

Depuis le début de notre tour de Calédonie, nous avons vu pléthores de beaux paysages mais c’est vraiment sur cette partie de la côte que l’île est la plus belle.

A notre retour, Chloé et Yann jouent toujours sur la plage et ont construit une magnifique cabane !! Le soir, diner très sympa avec une famille de bretons déjà rencontrés la veille à Poingam.


Paysage néo calédonien.


Paysage néo calédonien.


Paysage néo calédonien.


Une case kanak.


On se sert et on paie !!


Côte est.


Obélix serait-il passé par là ?


La poule de Hienghiène.


Le bac.


Paysage néo calédonien.


La cabane des enfants.

2 réflexions sur “20 janvier 2014 : Hienghiène

  1. Superbe et forte nature qui arrive à pousser en s’accrochant sur la pierre de la Poule d’Hienghiène. Belle Cabane au cas où un gîte vous fait défaut. Bisous les Amis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s