Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie


1 commentaire

29/06/2013 : le grand départ, c’est dans trois semaines !!!

2013-06-30 16.16.15C’était plutôt calme depuis un ou deux mois, car il n’y avait plus grand chose à organiser mais depuis une semaine, le stress est remonté d’un cran.
La raison ? C’est qu’il reste quand même beaucoup de choses à faire et plus que deux week-end déjà bien chargés ….

Mais bon, positivons, à trois semaines du départ :

– le budget est quasiment bouclé !!! Tout ce qui rentrera en plus permettra de faire des activités supplémentaires.

– la très grande majorité du parcours est balisé : on a 90% des vols et quasiment tous les logements jusqu’à fin mai 2014 (mais, avec possibilité d’annulation ou de report pour garder un maximum de flexibilité).

– on a tous les bagages et toutes les affaires (très prochainement, nous détaillerons le contenu de ce que nous emportons). Mais il reste maintenant à savoir si tout va rentrer et surtout si on reste dans les clous pour le poids des bagages …

– toute la paperasse est faite : procurations au cas où, ré-expédition du courrier, mise en place du 100% prélèvement, les demandes de visa sont faites et accordées (dan notre cas, nous avions juste besoin de l’ESTA américain et de son équivalent australien)

– on a fait le tour des médecins et la trousse de médicament est prête.

– le « déménagement » de la maison est sous contrôle même s’il reste encore pleins de choses à mettre dans les cartons.

Ce week-end, on a organisé les fêtes « d’au-revoir » des enfants : « boum » (je sais, ça fait ringard) et film d’horreur pour Chloé et tournoi de futsal pour Yann.

A suivre ….


Poster un commentaire

11/06/2013 : Réunir son budget

maison
Un tour du monde d’un an représente un – gros – budget.

Comme nous ne sommes ni millionnaires et qu’on n’a pas encore gagné à l’Euro Millions, il faut réussir à trouver les fonds nécessaires.

Ce budget peut varier énormément selon :

– les pays traversés : l’Océanie et la Polynésie sont des destinations très – très – chères, l’Asie, par contre, est très abordable,
– les logements choisis,
– les modes de transport.

Voilà comment nous avons prévu de financer notre voyage :

1 – tout d’abord on « tape » dans les économies. Ce tour du monde va épuiser toutes nos économies (mais bon, on n’a qu’une vie, non ?).

2 – ensuite, il y a la vente de nos voitures. La marche à pied ou le vélo, c’est bon pour la santé !!

3 – Nous avons aussi essayé de réunir des fonds par le sponsoring. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça ne marche pas vraiment (en tout cas pour nous). Ce que j’espère, c’est qu’avec le développement des visites sur notre site, quelques entreprises se montreront intéressées pour insérer de la publicité.

4 – et puis un système qu’on a découvert par hasard : la colocation.
Au début, nous avions envisagé la possibilité de louer notre maison pour un an mais, en France, il est tellement compliqué de faire sortir de chez soi un locataire qui ne veut pas partir (et ce, même s’il ne paie pas le loyer ..),  le risque de ne pas pouvoir ré-entrer dans notre maison à notre retour nous effrayait un peu. Et puis, par l’intermédiaire d’amis dont les voisins avaient fait un tour du monde, nous avons découvert le système de la colocation qui nous a semblé idéal dans notre situation :

– nous ne louons pas la maison, nous louons nos chambres,
– le bail est un bail précaire d’un an,
– l’autre énorme avantage, c’est que toutes les charges courantes (eau, électricité, impôts locaux, …) seront réglées par les locataires,

Un suivi régulier est évidemment obligatoire, nous avons donc signé un mandat avec un spécialiste de la question : coloc@home (que je recommande personnellement). Cette société va s’occuper de trouver les locataires, d’encaisser les loyers, de payer les charges, de prendre soin de notre maison et …. de nous faire un virement chaque mois.

Excellente nouvelle, à ce jour, il semblerait que toutes nos chambres seront occupées dès notre départ.


Poster un commentaire

04/06/2013 : Les réservations d’hôtels – nos astuces

DSC_0556Pour un voyage d’un an, il faut savoir laisser du temps à l’imprévu et aux changements de dernière minute. Mais on ne se refait pas … comme on aime bien quand tout est planifié et organisé, pour l’instant toutes nos nuits sont réservées jusqu’à fin avril 2014 …  et j’avoue qu’on nous prend un peu pour des « fous » à chaque fois qu’on le dit.

Cependant, j’apporte de suite deux bémols importants :

– la quasi-totalité des réservations d’hôtels sont annulables jusqu’au dernier moment ce qui nous laisse quand même une grande flexibilité.
– il y a aussi deux périodes d’un mois et demi en camping-car où nous pourrons aller là où bon nous semble sans être contraints à des dates d’arrivée impératives.

Après avoir « écumé » la plupart des sites de réservations, deux sites nous sont désormais indispensables :

Booking.com. C’est le site qui semble avoir le plus d’hôtel « en stock ». C’est aussi en général le site qui propose les meilleurs tarifs. Mais son plus gros avantage, c’est qu’il n’y a pas d’avance de frais, le paiement ne se faisant qu’en arrivant à l’hôtel (donc, attention parfois aux variations de change car les paiements se feront en monnaie locale).

Hotels.com : un peu moins d’hôtels que Booking.com (et encore). On a surtout remarqué que c’est sur ce site que l’on trouve les meilleures promos. Il a néanmoins l’inconvénient de prélever immédiatement le montant de la réservation.

Nous avons aussi essayé d’autres sites tels que Agoda.com ou Asiarooms.com, plutôt spécialisés hémisphère sud mais ces sites ne proposent que des recherches pour 2 personnes et non pas pour 4 et cela devient vite pénible. On utilise donc ces sites uniquement pour trouver un bon deal au cas où.

Pour nos réservations, nos principaux critères de recherche et de sélection sont :

–          la recherche du meilleur rapport qualité/prix. Le plus bas prix n’était pas systématiquement recherché mais le plus bas prix dans la catégorie d’hôtels recherchés était systématiquement sélectionné.

–          Annulation gratuite. Sauf très rares exceptions, toutes nos réservations pourront être annulées. On ne voulait pas se retrouver bloquer dans un planning contraignant.

–          Préférence donnée aux hôtels de centre-ville ou proche d’un métro pour le gain de temps et les économies de déplacements

–          Préférence pour les offres avec petit déjeuner inclus

On refait régulièrement de nouvelles simulations de prix au cas où les prix auraient baissé un peu mais ce que l’on a pu remarquer, c’est que les tarifs des premiers jours de mise en vente (soit 11 à 12 mois avant) sont souvent les prix les plus bas.

Enfin, une fois que les dates deviendront vraiment définitives, nous regarderons une dernière fois les tarifs (certainement une à deux semaines avant notre arrivée) pour éventuellement bénéficier d’un tarif de dernière minute et ce, même si l’annulation gratuite n’est plus proposée.


Poster un commentaire

28/05/2013 : Se loger pendant un tour du monde

DSC_0558Pendant ce tour du monde, nous allons utiliser différents types de logement : pensions de famille, hôtels, camping-car, locations d’appartement  … nous allons même dormir à la belle étoile pendant une excursion dans le désert australien !!!

Ce billet se veut très généraliste mais il permettra dans un premier temps de mieux cerner les raisons de nos choix pour tel ou tel autre type de logement. D’autres billets seront réalisés très prochainement pour détailler plus précisément notre façon de procéder.

Nous avions à la base une préférence très nette pour les chambres d’hôtes. Nous souhaitions ainsi pouvoir vivre le quotidien des « locaux » ou, a minima, mieux appréhender la culture de chacun des pays traversés (notamment au moment des repas). L’hôtel n’était pas exclu mais était, à priori, notre dernier choix car trop impersonnel et ne permettant pas le partage.

Mais la réalité nous a fait vite revenir sur notre choix !! Dès les premières recherches,  et à notre grande surprise, nous nous sommes aperçus que dans la plupart des pays traversés ni les chambres d’hôtes ni même les auberges de jeunesse (si, si!!) n’étaient intéressantes en terme de budget.
La raison ? C’est parce que nous partons à 4. Les chambres d’hôtes sont en général prévues pour deux personnes (exceptionnellement trois avec un lit d’appoint) donc à quatre personnes, il faut louer 2 chambres. Et pour les auberges de jeunesse, comme ce n’est pas un prix par chambre mais par personne, et comme les enfants paient le même prix qu’un adulte, à chaque fois cela nous revenait plus cher qu’une chambre d’hôtel, le confort en moins ….

Au fur et à mesure de nos recherches, il est donc devenu très vite évident que les hôtels seraient beaucoup plus intéressants non seulement pour notre budget mais aussi pour conserver un maximum de flexibilité (possibilité d’annulation).
Nos sites de recherches préférés pour les hôtels  : booking.com et hotels.com.

Cependant, il y a encore des endroits où la pension de famille reste incontournable. C’est le cas en Polynésie et en Nouvelle Calédonie. Dans ces îles, les – rares – hôtels sont soit miteux, soit des resorts de luxe. Ces pensions de famille vont nous permettre de rencontrer des cultures « différentes » mais aussi de nous poser dans des endroits incroyables.
Notre site préféré de recherche pour les pensions de famille : tripadvisor.

En Australie et en Nouvelle Zélande, le camping-car est roi !! Tout est aménagé pour simplifier la vie des « camping-caristes » : très nombreuses aires aménagées avec barbecues, sanitaires, prises de courant … Le camping-car sera donc notre choix dans ces deux pays. Pour des raisons pratiques, seules les premières et dernières nuits seront passées à l’hôtel.
Pour rechercher les meilleurs sites de location de camping-car : moteur de recherche, principalement google.

A noter qu’en Australie et en Nouvelle Zélande, les hôtels sont très – très – chers (peu d’offres par rapport à la demande). Et c’est encore pire à Sydney pour la période de fin d’année ou les prix peuvent facilement tripler voire quadrupler !! Et comme nous avons justement décidé de passer Noël et le jour de l’An à Sydney (…), nous avons finalement trouvé un juste compromis via la location d’un appartement.
Notre site de recherche d’appartement préféré : AirBnB.

A ce jour, les 2/3 de nos logements sont réservés comme suit :

– les hôtels représentent 33% de nos nuits,
– le camping-car 35%,
– les pensions de famille 25%,
– la location d’appartement : 6%.


2 Commentaires

15/05/2013 : Le difficile choix des bagages

Pour un voyage autour du monde, faire le bon choix de bagages est très important : pendant un an nous allons devoir transporter toutes nos affaires sur le dos ou les porter à bout de bras …

Après avoir bien fait le tour de la question, lu beaucoup de témoignages mais aussi en prenant en compte notre « type » de tour du monde – càd avec relativement peu de « crapahutage » – il ne nous a pas semblé indispensable d’opter pour l’option « 100% sac à dos ». Porter ses affaires sur le dos peut vite devenir pénible et occasionner de fortes douleurs, surtout pour les enfants. Par ailleurs, comme nous allons passer plus de trois mois en camping-car, il ne fallait pas opter pour des bagages trop encombrants mais plutôt pour des bagages qui peuvent se plier et se ranger facilement.

Notre choix s’est donc arrêté sur :

1 – un sac à dos de 70 litres. Ce sac à dos, ce sera pour le Papa !!!
ospreyIl servira notamment d’unique bagage pour toute la famille pendant les excursions ou les séjours sur les îles lorsque nous pourrons laisser les autres bagages en consigne.
Un modèle confortable a été choisi : le Osprey Aether, un des tops de sa catégorie. Pour le choisir, j’ai pris comme critères : confort (dos rembourré), légèreté, une large ouverture zippée sur l’avant du sac et en plus une belle promo sur le site sports-aventure.fr

2 – un sac à roulette que l’on a trouvé un peu par hasard sur le site http://www.proidee.fr/. Ce sera le sac de la Maman !!
proid
Beaucoup d’avantages pour ce sac :
– tout d’abord son faible encombrement lorsqu’il est vide,
– un volume très important complètement déplié : jusqu’à 110 litres,
– il semble (mais c’est à tester) extrêmement résistant,
– sa légèreté.

3 – un autre sac à roulettes pour la grande fille.
valisecom8
Le sac à roulettes a l’avantage de faire porter la plus grande partie de son poids sur les roulettes donc ce sera assez facile pour Chloé de le transporter d’un endroit à l’autre.

4 – une valise à roulettes rigide pour le grand garçon (petit modèle).
trolley
Il nous a semblé indispensable d’emporter une valise rigide pour protéger tout ce qui est fragile ou cassable.

– en plus de tous ces bagages, nous emporterons un sac à dos taille « cabine » pour y ranger et transporter tout le matériel photo, les papiers, …
sakado

Et enfin, nos enfants auront également deux petits sac à dos pour y placer leurs jouets, les doudous et … les affaires d’école.

Est-ce un bon choix ? Ca, on le saura rapidement …


1 commentaire

23/04/2013 : Rencontre avec des « tourdumondistes »

DSC_0383S’il est une chose à faire absolument avant de partir, c’est bien de rencontrer d’anciens  « tourdumondistes ». Non seulement cela vous « rebooste » mais c’est en plus l’occasion de recueillir une mine d’informations pratiques.

C’est donc par l’intermédiaire d’amis que nous avons eu la possibilité de faire un diner avec trois couples qui avaient vécu un tour du monde.

Le point commun entre tous ces couples, c’est d’abord et avant tout l’envie de parler de leur aventure non seulement dans le but de partager mais aussi pour la revivre un peu car si le voyage est terminé, il est encore énormément présent dans leurs pensées.

Aucun n’a exprimé le moindre regret sur cette « aventure » (sauf peut-être que c’est fini …). Et chacun n’a qu’une envie : pouvoir recommencer un jour. C’est aussi le cas pour leurs enfants qui au début étaient, comme les nôtres, un peu réticents.

Nous avons ainsi pu confronter notre parcours, la philosophie de notre voyage, son timing … Il en ressort principalement qu’il ne faut pas trop planifier au risque de louper soit des rencontres, soit des lieux car, bien souvent, ce qui les a marqués, n’est pas indiqué dans les guides mais leur a été signalé au gré des rencontres.

Pour eux, le meilleur moment, c’est lorsque l’on passe d’une aventure de type « vacances » (ie tout est planifié, ordonné, …) à une aventure de type « voyage » (ie on garde son fil conducteur – souvent imposé par les vols –  mais on se laisse aller au hasard des rencontres, des conseils, des envies, …). En général, dans chaque nouveau pays, seules la première voire la deuxième nuit étaient réservées, ensuite, il faut se laisser « porter ».

Le seul bémol que je retiens, c’est peut-être la sensation d’être désormais un peu en décalage avec les autres et la difficulté de partager cette aventure. C’est comme si il y avait ceux qui avaient fait un tour du monde et les autres, qui n’ayant pas vécu une aventure aussi forte, ne pouvaient pas – ou difficilement – comprendre.

Nous remercions encore Christine et Xavier (cf le blog de leur voyage : anotr’tour) pour ce diner, cela aura été une très belle soirée.

Au rayon des idées pratiques (qui peuvent d’ailleurs servir à tout type de voyage) :

  • surtout mélanger les affaires : c’est-à-dire ne pas faire une valise par personne comme on le fait généralement. Comme çà, en cas de perte ou vol, tout ne sera pas perdu et chacun aura toujours du rechange dans une autre valise
  •  regrouper les affaires dans des sacs à l’intérieur de la valise  : les sous-vêtements avec les sous-vêtements, les vêtements chauds avec les vêtements chauds, etc … Comme çà pas besoin de passer des heures à rechercher la paire de chaussettes souvent perdue au fond du sac !!
  • acheter des sous-vêtements en merinos : le principal avantage, c’est que c’est un vêtement qui ne crée pas d’odeurs !!! L’inconvénient, c’est que c’est encore un peu cher.
  • cinq jours semble être le bon timing pour rester dans un endroit.

Ce qu’il ressort aussi de ce diner, c’est que tout n’est pas rose pendant un tour du monde, qu’il n’est pas toujours facile de cohabiter ainsi 24h/24 mais qu’au bout du compte, la famille en sort extrêmement renforcée et que chacun connait bien mieux les autres.


Poster un commentaire

13/02/2013 : Recherche de sponsors

DSC_0203Financer un tour du Monde n’est pas chose facile.

Si notre projet repose principalement sur nos économies, nous espérons aussi en financer une partie grâce à des sponsors qui, en échange d’une participation financière ou matérielle, auront en retour une une visibilité exceptionnelle sur notre blog.

Faire un Tour du Monde est un projet qui ne laisse personne insensible. Nous avons l’ambition de faire de notre blog une référence sur le sujet et de communiquer par tous les moyens possibles (des articles de presse sont en cours).

Alors aidez-nous et nous pourrons offrir l’opportunité de profiter de l’intérêt que suscite un voyage autour du monde !!!

Vous êtes une entreprise, vous travaillez dans des entreprises ou vous connaissez des entreprises qui pourraient croire en notre projet ? N’hésitez pas à nous contacter ou à transmettre les deux documents ci-dessous.

Documents Explicatifs :
LettreSponsor-v3 (fichier pdf)
LettreSponsor-Annexes (fichier pdf)