Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie


2 Commentaires

2 août 2013 : la Gaspésie, retour à Matane

Album complet de la journée à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5907724998441896817?authkey=CObYuoTAnsjSQQ

C’est sous une pluie soutenue et un temps frais que nous finissons aujourd’hui notre boucle de la Gaspésie.

La première halte, à Campbelltown, nous amène à la frontière entre la Gaspésie et le Nouveau Brunswick, en plein pays acadien. Nous y avons visité la reconstitution d’une maison acadienne typique des années 1800 : lit en paille, cuisinière à bois, outils fabriqués à la main, rien n’y manquait. Un guide en tenue d’époque nous y contait même l’histoire des gens d’alors.

Campbelltown est située en territoire indien et on apprendra qu’ils disposent de tout un tas d’avantages : pas de paiement de taxes, électricité gratuite, l’état leur offre des habitations, possibilité de faire le commerce du tabac sans taxes, …

Le reste du parcours ne sera qu’une route entourée d’une forêt à perte de vue. Dernier détour cependant dans la réserve faunique de Matane à la recherche d’un orignal sauvage que nous ne trouverons malheureusement pas.

Demain, retour vers Québec.


Le Nouveau Brunswick, une des provinces du Canada


Le pont qui mène au Nouveau Brunswick


Le même


La maison de la « petite rochelle », reproduction d’une maison acadienne de début 1800


Un lit d’autrefois avec un matelas en paille


Le drapeau acadien. Toute similitude avec un autre drapeau est complètement volontaire.


Les indiens jouissent de tout un tas d’avantages et notamment celui de vendre des cigarettes hors taxes.


Le commerce du bois est très important au Canada.


Et pour tout arbre abattu, un arbre est replanté


La forêt Gaspésienne à perte de vue


On verra beaucoup de camping-cars énormes comme celui-ci, la voiture y est attachée …


1 commentaire

1er août 2013 : la Gaspésie, de Percé à Carleton

Album complet de la journée à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5907611942897000865?authkey=COmr_di-88uRcA

Après plusieurs jours mitigés, le soleil et la chaleur sont de retour. Un peu moins de route aujourd’hui avec pour objectif la ville de Carleton sur mer (prononcer maaaaar), très prisée par les artistes Québécois où de nombreux d’entre eux y possèdent une maison.

Avant de partir, nous avons eu la chance de pouvoir observer une baleine au loin pendant quelques minutes (bon ok, ce n’était pas une grosse baleine mais ça suffit à faire notre bonheur). Puis nouvel arrêt obligatoire près du rocher de Percé pour quelques photos.

La route d’aujourd’hui sera un peu moins belle que celle d’hier, car de ce côté-ci de la Gaspésie, le paysage est relativement plat.

Un première pause « numéro 1 » (facile à comprendre) ponctuée d’une phrase désormais culte de notre Gaspésienne préférée Dorice : « tabernouche de viaaarge, c’est pas des toilettes mais des chiottes lo » (bientôt avec le son) !!

Après une pause diner – et oui au Canada, on déjeune, dine et soupe – en bord de mer (température extérieure 30 degrés et température de l’eau 8/10 …) où je goûte à mon tour à la poutine traditionnelle (c’est bon mais un peu bourratif quand même…) – nous visitons un parc et là, d’un coup je me retourne et j’aperçois un orignal, et à peine quelques mètres plus loin, c’est maintenant un raton laveur, un lynx, un ours puis un renard …. bon ok, nous sommes dans un bioparc (un zoo) mais c’était le meilleur moyen de découvrir les animaux du cru !!

Fin de soirée tranquille au bord de la piscine.

Avant de partir, on s’était dit qu’on voterait démocratiquement si des décisions étaient à prendre. Et à l’unanimité de la famille, je passe trop de temps sur l’ordinateur (…). Donc, pour gagner un peu – beaucoup – de temps, et pour garder le rythme d’un billet par jour, je vais arrêter de mettre des liens sur chaque photo. Vous avez néanmoins accès à la galerie générale en début de billet, ce qui permet d’avoir la version zoomée des photos.

Les photos du jour :

La maison du pêcheur, qui a servi de cadre à un film très connu au Canada.

Point d’observation à Percé

La rue commerciale de Percé

Tabernouche de viaaarge, c’est pas des toilettes, c’est des chiottes lo !!

C’est ça la vie !!

Entre peur et joie !!!! Mais Yann a t’il peur ou a t’il mal ?

La minute culinaire :

La poutine traditionnelle : frites, fromage en grain et sauce « hot chicken »

La poutine italienne avec sauce bolognaise

Et la poutine avec viande hachée …

Ca,c’est un pogo, de la saucisse entourée de panure

La minute zoologique :

Le symbole du Canada : l’orignal.

Quel beau profil !!!

Ici, on dit une moufette


8 Commentaires

31 juillet 2013 : la Gaspésie, de Matane à Percé

Album complet de la journée à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5907467679248685041?authkey=CITQ-rXj4rKk5wE

Une longue route nous attend aujourd’hui. Emmenés par nos deux « guides de choc » – Dorice et Yves – nous partons à la découverte de la Gaspésie « sauvage ».

Les premiers kilomètres nous rappellent étrangement la « Big Sur » en Californie : une longue route sinueuse avec la mer (enfin ici plutôt le fleuve Saint-Laurent) d’un côté et des falaises boisées de l’autre mais ici, il y a une différence de taille : le charme des maisons et des villages gaspésiens est incomparable. Tout au long des 400 kms que nous parcourrons, nous n’aurons de cesse de nous émerveiller du mélange des merveilles de la nature et des « créations » de l’homme.

Après une bonne centaine de kilomètres, première pause sur une plage où nous pouvons admirer des « voiles à traction » avec un vent plutôt décoiffant … Nous repartons ensuite en faisant un détour vers « Eole », la plus grande éolienne du monde (pour la petite histoire, elle est hors service depuis plusieurs années mais comme elle attire les touristes, elle reste en l’état !!).

Plus on s’enfonce en Gaspésie, plus la forêt s’épaissit, c’est assez impressionnant, on peut observer la forêt à perte de vue.

Avant-dernière pause à Gaspé où nous découvrons la croix symbolisant la découverte du Québec par Jacques Cartier. Puis, en fin de journée, nous approchons enfin du « graal » du jour : le fameux rocher percé de … Percé. Ce rocher symbolise la Gaspésie sur quasiment toutes les brochures touristiques. A raison car ce rocher est vraiment sublime.

Un autre attrait de Percé est l’observation des baleines, tout l’été, elles vont et viennent dans la baie et font le bonheur des nombreux bateaux d’observation. Nous n’en avons pas vu mas elles sont apparemment présentes en ce moment.

Nous découvrons notre hôtel situé tout en haut de la falaise face au rocher, la vue est de notre chambre est juste incroyable (ça nous change de la vue du Mc Do à Québec !!). Nous finissons cette belle journée dans un des très nombreux restaurants de la ville.

Le phare de Matane

Paysage caractéristique des premiers kilomètres

Un des innombrables villages traversés

Kite-surf en français (!!!), voile à traction en québécois

Dorice et Yves, ça souffle un peu tabernak !!!

Eole, la plus grande éolienne du monde

Les montagnes Gaspésiennes

La croix symbolisant la découverte du Québec (la Nouvelle France à l’époque) par Jacques Cartier

On devine le rocher de Percé au loin

Encore une merveille de la nature, le rocher de Percé

Les autres photos du jour :

Des chalets à louer

La vue de notre hôtel sur le rocher

Nous croisons pas mal de motards en harley sur la route

Nos amis Gaspésiens

Séquence détente avec recherche de crabes et crevettes

Ou évidemment, foot !!


6 Commentaires

30 juillet 2013 : départ pour la Gaspésie

Album complet de la journée à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5906618658881588417?authkey=COiM0YT074_vvQE

Journée de transition aujourd’hui car nous devons rejoindre la Gaspésie en voiture (400 km) où nous allons passer les 4/5 prochains jours.

Dans un récent classement effectué par le National Geography, la Gaspésie est classée comme la troisième meilleure destination touristique au monde. C’est une province située au nord de Québec mais, au Canada, comme on se situe par rapport au Saint-Laurent, il faut dire que la Gaspésie est sur la rive sud. Province nature par excellence, la Gaspésie est le paradis des campeurs, des chasseurs, des pêcheurs et des amateurs de fruits de mer et de homards.

Nous quittons donc Québec ce matin par l’autoroute mais sur les conseils avisés de nos amis Chantal et Bruno, nous bifurquons rapidement vers la route 132, joliment appelée « route des navigateurs ». Nous quittons ainsi sans regret une autoroute sans âme et monotone pour prendre une route longeant le fleuve Saint-Laurent beaucoup plus typique avec des paysages sublimes.

Arrivés à Matane en fin d’après-midi, nous sommes attendus chez nos amis Dorice et Yves dans leur superbe maison du début des années 1900 entièrement retapée par leurs soins. Nous y serons accueillis comme des rois et auront droit à un somptueux souper et à une soirée très conviviale.

Après 4 heures de route, nous sommes arrivés !!!

La superbe maison de Dorice et Yves

Départ demain vers Gaspé et nous espérons avoir la chance d’apercevoir des ours, des orignaux et peut-être même des baleines. Bref, demain, c’est départ vers la Nature.

Quelques photos de la journée :

Belle maison au bord du fleuve

Une exploitation agricole comme il y en a beaucoup le long de la route entre Québec est Matane

Un peu de détente à mi-chemin

Et tout le monde s’y met

Enfin, presque tout le monde …

Nous avons eu la chance d’apercevoir notre première baleine …

Tiens, encore de la famille par ici.


5 Commentaires

29 juillet 2013 : aujourd’hui, c’est relâche !!!

Après cette première semaine de balades, nos organismes sont un peu fatigués donc aujourd’hui, nous avons décidé de nous reposer !!
J’en ai profité pour corriger un certain nombre de choses sur le blog dont notamment les liens « images ». Désormais, il est possible de cliquer sur chaque image « miniature » pour pouvoir accéder à une image plus grande.

Ce soir, nous avons passé une excellente soirée chez Bruno et Chantal (la maman d’Audrey, notre belle fillote). Au menu de ce soir : raclette (chez nous, c’est l’équivalent d’une pierrade) et tarte aux pommes.

Nous avons également découvert une recette dont nous vous ferons profiter à notre retour. Je n’en connais pas le nom mais en voici la recette : mettre un fromage type camembert ou brie dans un ramequin, recouvrir de sirop d’érable et agrémenter le tout avec des canneberges (cranberries) et des noix de pécan. Mettre le tout 20 minutes au four et déguster avec du pain. DELICIEUX !!!!

Nous avons ensuite tous fini la soirée autour d’un bon feu de bois, c’était GENIAL.

Demain, c’est le départ pour la Gaspésie donc je ne sais pas encore si je pourrais faire un billet quotidien sinon, je chargerais tous les billets en fin de semaine.

Au fait, Yannou vous présente sa nouvelle voiture :


10 Commentaires

28 juillet 2013 : la plaine d’Abraham et vieux Québec

Album du jour à suivre ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5905830907403767697?authkey=CNG4xOScrquRAg

De retour au vieux Québec pour la découverte de la plaine d’Abraham, haut lieu historique, où ont eu lieu de nombreuses batailles, et notamment celle qui a permis aux anglais de prendre définitivement le dessus sur les français … Mais il faut reconnaitre aussi que les anglais ont été beaucoup plus motivés pour conserver ce qui était à cette époque leur colonie.


Cette plaine est aujourd’hui un très grand et très beau parc où se déroulent également les méga-concerts tels que ceux de Paul Mc Cartney (la semaine dernière) et – énorme évènement ici – celui de Céline Dion qui a réuni plus de 40.000 personnes hier soir (pour JP : non, je n’ai pas vieilli, je n’y étais pas !!!).


Statue de Jeanne d’Arc
Une ancienne tour d’observation

A une des extrémités du parc se trouve la citadelle, ancienne place forte, qui a permis aux anglais de résister à de nombreux assauts français mais aussi américains. La garde de la citadelle est aujourd’hui assurée par des gardes anglais.

La relève de la garde

De drôles de soldats !!

L’intérieur de la citadelle est désormais une des résidences du gouverneur du Québec :

C’est en faisant le tour du vieux Québec que l’on prend vraiment conscience de la valeur stratégique que représentait la ville de Québec à l’époque car les fortifications sont extrêmement importantes et imposantes. Il apparaissait comme crucial de défendre cette position à tout prix.


Après cette visite culturelle et historique, nous avons repris plaisir à flâner dans le vieux Québec

« Je me souviens » est la devise des Québécois et fait référence à leurs ancêtres et au fait qu’on n’oublie pas ce qu’ils ont fait et ce qu’on leur doit.

Le château de Frontenac vu de la promenade

Elle est pas belle la vie !!

Pour les parents qui ne savent pas comment occuper leurs enfants, achetez leur un canon, ils peuvent y rester des heures !!

Une autre vue du château de Frontenac

Québec est une ville vraiment très agréable où il se passe toujours quelque chose : spectacles de rue, animations en tout genre et ce, dans une excellente ambiance. Je me répète mais les Québécois sont vraiment des gens très sympathiques et chaleureux, toujours ouverts à la discussion.

Spectacle d’un excellent jongleur que l’on verra prochainement au cirque du soleil.

Franchement, je ne vois pas ce qu’il a de plus que moi … et en plus, je suis sur qu’il est nul en compta !!

Pour bien finir la journée, on est tous allés voir Audrey jouer son match de « soccer ». Bravo à notre belle fillotte qui possède une belle technique. Et une belle victoire 4-1 !!

Mais bon, le résultat est normal avec un coach français !!

Et pour le plaisir car on ne s’en lasse pas, quelques photos de maisons Québécoises :


4 Commentaires

27 juillet 2013 : pour destresser un peu

Tout comme lorsqu’on est face à un feu de cheminée, on peut rester des heures face à une cascade sans jamais voir le temps passer. Nous vous offrons ces quelques instants de « zénitude » et nous espérons que cela vous fera du bien !!!

Avant de lancer la vidéo, je vous recommande de la mettre en plein écran et de monter le son pour profiter au mieux du bruit de la cascade.

Tout d’abord, la cascade du canyon de Sainte-Anne :

Puis, la cascade de la chute Montmorency :

Et enfin la cascade du canyon de Sainte-Anne, deuxième version :