Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

19 juillet 2014 : bilan de la Thaïlande

2 Commentaires

Difficile de faire un vrai bilan sur nos trois semaines en Thaïlande car nous y étions principalement pour nous reposer et profiter d’îles paradisiaques avant le grand retour.

La Thaïlande est certainement le pays d’Asie le plus rompu au tourisme. Les thaïlandais savent accueillir leurs visiteurs et ils le font toujours avec un grand sourire. Mais la contrepartie, c’est que tout y est plus cher que dans la plupart des autres pays asiatiques traversés.
Avec sa cuisine aux mille saveurs, la Thaïlande est le pays où l’on mange le mieux en Asie. C’est aussi celui où se pratique le meilleur massage : mélange de pressions, d’étirements et de palpations, on en ressort parfois fourbus mais c’est tellement bon !!

La Thaïlande est aussi le pays du « 3e sexe ». Plus connu(e)s sous le nom de « Ladyboy ». Ce sont des enfants nés « hommes » mais élevé(e)s comme des « femmes ». Ils/Elles ont un statut parfaitement reconnu et sont complètement intégré(e)s à la société Thaïlandaise. Une guide nous a expliqué l’origine de ces ladyboys. En Thaïlande, ce sont les femmes qui doivent s’occuper des parents lorsque ceux-ci deviennent trop âgés pour travailler et donc, des problèmes peuvent se poser si la famille n’a que des garçons. Pour s’assurer une vieillesse paisible, les derniers garçons sont alors élevés comme des filles.

Un autre aspect beaucoup plus pathétique de la Thaïlande, c’est son tourisme sexuel très important. Les quartiers chauds sont légions et tout se passe au vu et au su de tous. Cette situation est d’autant plus incompréhensible que la prostitution est interdite !!! Ici, pas de filles dénudées sur le trottoir mais d’innombrables bars avec des gogos danseuses très – trop – jeunes et peu farouches.
Tout comme aux Philippines, nous avons trouvé pitoyable de voir ces « vieux » touristes occidentaux aller s’encanailler aux bras de jeunes filles qui pourraient certainement être leur fille, voire même leur petite fille ….

Sur notre séjour en particulier.
Notre première île, Koh Yao Noi, est une petite île peu habitée et encore peu développée comparée à d’autres îles de Thaïlande. Il y règne donc une ambiance très tranquille et paisible d’autant plus que nous y étions hors saison. En faire le tour en scooter ne nous a même pas pris une demi-journée. Malheureusement, ce fut la saison des méduses qui nous ont un peu gâchées les baignades en mer.

Que dire de Koh Phi Phi ? Sublime. Des paysages de cartes postales, une mer turquoise et un dépaysement total. Mais c’est aussi une île archi-visitée par des milliers de noctambules en quête de lieux pour faire une fiesta sans fin. Très rodée au tourisme, elle propose d’innombrables activités et les sollicitations sont très nombreuses. Pour nous, ce ne fut pas vraiment oppressant car non seulement nous étions dans la partie tranquille de l’île et, comme indiqué précédemment, nous y sommes de plus allés en basse saison. Mais cette île doit rapidement devenir invivable entre décembre et avril.

Notre semaine à Ao Nang/Krabi a aussi été très agréable. Nous étions cette fois-ci sur le continent dans une station balnéaire elle aussi rompue au tourisme. Pour séjourner, la ville d’Ao Nang semble plus propice que celle de Krabi en raison de l’offre de restaurant et de magasins de toutes sortes de son bord de mer. Mais le « harcèlement » systématique devient vite fatigant.

L’avantage de venir dans cette partie de Thaïlande en cette période, c’est qu’il y a beaucoup moins de touristes, nous sommes donc un peu plus « chouchoutés » et il y a peu de temps d’attente pendant les différentes activités. Mais l’inconvénient, c’est que la météo est capricieuse. Il peut faire très beau puis, d’un coup, un orage peut éclater. Il peut aussi pleuvoir des jours entiers. Les activités maritimes sont limitées car en raison des pluies, la visibilité sous l’eau est très réduite, voire nulle. Donc les fans de plongée et de snorkeling risquent d’être déçus d’autant plus que tout peut être annulé au dernier moment en raison de la houle …

Mais pour nous, rien ne pouvait gâcher ces derniers moments de notre voyage même si dans nos têtes, nous étions déjà un peu moins en voyage et un peu plus sur le retour.

Est venu le moment des dernières photos de la série « T-shirt » :

2 réflexions sur “19 juillet 2014 : bilan de la Thaïlande

  1. Ce qui serait cool, dans quelques semaines après avoir décanté – comme dit si justement Pascal – cz qerait d’avoir votre top 10 ou 20 de vos destinations préférées. Bref, un REX pourquoi pas poir nous donner des idées. Bonne installation à vous. 💋 les Amis.

    • Mon filou,

      Pas sur qu’on puisse faire un top « XX » qui soit désormais représentatif et juste.
      Et même, avec Isa, dès le début, on s’est refusé de le faire. Car on ne veut pas que le temps qui passe minimise ou efface les grands moments de chaque étape. Par exemple, ce serait injuste pour le Canada qui a été notre première destination, et qui forcément, est aujourd’hui moins « frais » dans nos mémoires (mais le blog va nous rafraichir tout cela).
      C’est la raison pour laquelle, on a préféré faire un bilan par destination à la fin de chacune d’elle.
      Mais pour les idées de destinations, aucun problème !!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s