Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

Un drôle de rêve … par Marc

16 Commentaires

J’ai fait un drôle de rêve.

J’ai rêvé que je faisais un tour du monde,
que pendant un an, j’allais où je voulais, quand je voulais,
que je redécouvrais mes enfants sous un autre jour,
que je pouvais les voir grandir et s’épanouir.

J’ai rêvé que je voyais ma Chloé se transformer de chenille en magnifique chrysalide,
que je voyais mon Yann s’épanouir, gagner de l’assurance et se dépasser avec une incroyable volonté,
que je rejouais avec mon Guillaume comme il y a 15 ans et qu’il me disait encore « mais tu veux me tuer ou quooooiiiiiii ? »,
qu’Isabelle faisait de la plongée sous-marine, de l’accrobranches, des manèges à sensations et même une croisière en bateau,
que je découvrais notre belle planète sous tous ses plus beaux atours,
que je crapahutais pendant des jours dans le désert australien et que j’y dormais à la belle étoile,
que nous faisions des rencontres inoubliables,
que je prenais du plaisir à faire des cours de mathématiques et que les théorèmes de Thalès et Pythagore n’avaient plus de secrets pour moi,
que Yann partait dans des discussions interminables pendant nos randonnées,
que je faisais du vélo à Montréal.

J’ai rêvé que pendant un an, je ne connaissais qu’une saison : l’été,
que j’étais dans un bateau à me faire tremper par les chutes du Niagara,
que nous nous levions à 4h du matin pour randonner des kilomètres dans les paysages fabuleux de l’Outback australiens sous 40 degrés à l’ombre,
que je mangeais un hot dog à Central Park,
que je subissais une tempête tropicale en Nouvelle Calédonie,
que je voyais ma Chloé partir dans des discussions enflammées lorsque nous étions à table,
que je faisais du surf sur du sable,
que nous dansions sur un air folklorique australien,
que je faisais de l’hélicoptère au-dessus des volcans d’Hawaii,
que pour son CM2, Yann chantait des chansons qui resteront inoubliables.

J’ai rêvé que je me lavais à l’eau gelée dans une simple bassine au Sulawesi,
que je me faisais dévorer par des moustiques dans des paradis tropicaux,
que nous passions une journée entière à randonner au milieu de volcans encore actifs,
qu’Isa se faisait photographier au bras d’un bellâtre dès qu’elle le pouvait,
que j’observais un volcan à quelques mètres à peine,
que je voyais le plus beau pays du monde, la Nouvelle Zélande,
que j’allais voir Audrey jouer au soccer dans une petite ville du Québec,
qu’un matin, à l’aube, je verrais des dizaines de kangourous sur une plage,
que je faisais le « Superman », le manège le plus rapide du monde,
que je sautais en bungy de 136 mètres.

J’ai rêvé que je buvais une bière avec mon Guillaume sous le ciel étoilé d’Australie,
qu’avec lui, j’allais chez un coiffeur balinais improbable,
que mes enfants découvraient le sens du mot « liberté »,
que chaque jour, je faisais quelque chose de différent,
qu’Isabelle se mettait brusquement à danser comme un robot,
que j’étais nommé chef de tribu et que je dansais le haka,
que j’apprenais à faire du surf à Waikiki,
que je voyais Yann pêcher son premier poisson,
que nous faisions le tour de la Gaspésie avec des acadiens formidables,
que nous marchions dans l’eau avec des dizaines de requins autour de nous.

J’ai rêvé que nous passions des heures à jouer au « petit dada » et au jeu de l’oie,
que parfois, je ne faisais « rien » et que ça allait quand même,
que je nageais au milieu des tortues marines,
que je voyais dans la nature des animaux qu’on ne voit qu’à la télé ou dans les zoos,
que je faisais des plongées sous-marines au milieu de requins, de raies manta et de dauphins,
que dans certains pays, tous les magasins étaient ouverts le dimanche,
que j’apprenais la différence entre « chiottes » et « wc »,
que nous passions une soirée sous le ciel de Québec avec des gens formidables,
que je nageais entouré de poissons multicolores comme dans un aquarium,
que je voyais le feu d’artifice du nouvel an à Sydney.

J’ai rêvé que je loupais la marche du camping-car et m’écroulais par terre en sauvant la vaisselle,
que, du coup, Yann a pensé au pire et a eu des « guillis » dans le ventre,
que je marchais sur un glacier extraordinaire en Nouvelle Zélande,
que je passais du temps sur les plus belles plages du monde,
que des gens parfaitement inconnus en me croisant me disaient « bonjour »,
que je me faisais faire des massages balinais, thaïlandais, philippins,
que j’étais accueilli les bras ouverts par des gens qui ne me connaissaient pas et qu’ils m’invitaient à leur mariage,
que je me levais le matin avec des kangourous devant mon camping-car,
que j’avais des moments de plénitude sur un bateau du siècle dernier,
que des gens voulaient absolument me prendre en photo.

J’ai rêvé que nous n’arrêtions pas de faire des randonnées alors que les promenades en forêt me barbent,
qu’une crotte de lézard déclencherait à la fois un gros fou-rire et une vive douleur,
qu’Isabelle a oublié d’ouvrir la fenêtre avant d’essayer de regarder dehors,
que je me cognais à peu près partout,
que je faisais du « Tuk Tuk » en Thailande, du trishaw en Malaisie et du bémo aux Philippines,
que je voyais des singes avec un gros nez tout bizarre,
que je voyais des milliers de pingouins sortir de l’eau à la nuit tombante,
que je me faisais tatouer,

et tellement d’autres choses
….

J’ai rêvé que pendant un an j’ai pu regarder mes enfants vivre et grandir,
que pendant un an j’ai pu vivre et tout partager avec ma femme,
que pendant un an j’ai parcouru la planète et qu’elle m’a livré ses plus beaux secrets,
que chaque jour était différent et vécu intensément,
que pendant un an j’ai fait des rencontres formidables.

Et puis je me suis pincé et ça m’a fait mal … mais alors, je n’ai pas rêvé !!!

16 réflexions sur “Un drôle de rêve … par Marc

  1. bonjour,
    alors comment avez vous repris la vie parisienne
    les enfants sont comment
    on. a des nouvelles par poulette
    bisous et a bientot

  2. Très, très joli article… Et le mieux dans tout cela, c’est que vous avez vraiment vécu ce rêve, votre rêve. Bon retour à vous 🙂
    Aurélie.

  3. Encore merci pour tout Marc ….peut-être un livre à la clé…. si oui je me jette dessus !!!!
    Bisous ….Catherine

    • Coucou Catherine,

      Le livre est prévu mais il va falloir attendre quelques mois … mais est ce que cela sera intéressant sans ce côté découverte au quotidien ? Pas sur.

  4. Ca y est, j’y vais de ma larme.

  5. Vous êtes très émouvants dans vos écrits….bon c’est gagné , il n’y a pas qu’aux championnats que je pleurs, voilà je pleurs encore…
    A cette heure vous avez sans doute un pied sur le sol français , aie aie aie…alors Isa j’espère que tu n’as pas oublié de me laisser sortir de mon garage le matin, Marc de jeter un oeil par la fenêre pour vérifier qu’on ne coule pas devant chez toi !

    • Salut Sophie,

      Merci encore de tous tes commentaires tout au long de cette année, on a vraiment apprécié.

      La prochaine fois, promis, je te laisse sortir tranquille de ton garage !! Pour la Marne, il y a un peu de boulot sur les berges pour qu’on puisse de nouveau voir ce qu’il se passe sur la Marne.

  6. Tu ´as pas rêvé Marc et nous sommes heureux de vous retrouver !

  7. Quel beau rêve !!!!
    Vous êtes incroyables !!!!
    8 h 39
    Je pense bien à vous.

    • Coucou Clochette,

      Non, nous n’avons pas rêvé. Notre arrivée s’est faite avec beaucoup d’émotions.
      Vos commentaires vont nous manquer mais nous avons encore quelques billets sous le coude.
      Nous vous embrassons .

  8. En te lisant je suis hemu .. trop beau !!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s