Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

1er juillet 2014 : billet d’humeur sur l’année qui vient de passer – version 2 !!

8 Commentaires

NOTA BENE : Beaucoup de réactions après le dernier billet surement à cause d’un peu plus de nostalgie qu’à l’habitude en raison de l’approche du retour. Mais, au vu de vos commentaires, il semble en ressortir un côté négatif que je ne souhaitais pas. Ce billet est donc une nouvelle version que j’espère plus positive et plus conforme à ce que je voulais exprimer.

Plus qu’un descriptif factuel de notre voyage, je tenais aussi à ce que notre blog soit parfois le compte rendu émotionnel de notre voyage. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à quelques jours de notre retour, les émotions et les interrogations sont nombreuses.

Ce retour, je l’attends mais je le redoute un peu aussi.

D’un côté, il y a l’excitation, l’envie de retrouver tous nos proches et notre « nid » canavérois mais de l’autre, il y a aussi une petite appréhension des retrouvailles avec une réalité qui nous a incitée à partir. Car il y a un an, partir de France a été un soulagement : ras le bol de l’ambiance, de la morosité, des mauvaises nouvelles, du stress, de la course perpétuelle, du train-train et de nos « grands » décideurs qui depuis des années ne savent que taper au portefeuille pour rattraper des situations qu’ils ont eux-mêmes créées. Mais surtout marre de cette impression de ne pas vivre sa vie et de ne pas voir ses enfants grandir.
Ce qui est formidable, c’est qu’au terme de cette année autour du monde, nous rentrons en ayant vraiment envie de retrouver toutes les belles choses de notre pays : la bonne bouffe tout d’abord (!!) mais aussi une certaine qualité de vie que peu de pays peuvent offrir.
Et même si nous avons passé des moments inoubliables dans des pays formidables, la France reste notre pays et nous nous sentons profondément français.

Je me demande aussi si nous sommes attendus. Au-delà de nos parents qui nous l’ont bien fait sentir, les amis, famille, connaissances, collègues ont-ils non seulement envie mais aussi hâte de nous voir, de nous retrouver ? Cela semble peut être puéril mais c’est une vraie interrogation.

Je pense aussi que nous aurions – peut-être – pu faire certaines choses différemment.
Nous sommes certainement restés trop « connectés », difficile de faire le vide et de se retrouver face à soi avec toute la technologie emportée : ordinateur, téléphones, tablettes, … Mais d’un autre côté, cela a permis à tous de conserver un lien avec « la vie en France ». Egalement, à la fin de journées parfois éprouvantes, cela a aussi permis à chacun de retrouver « sa » bulle et de se ressourcer.
La tenue du blog a pris chaque jour beaucoup de temps et d’énergie. Un ancien tourdumondiste m’a dit un jour « du temps, tu en auras », j’ai parfois le sentiment de ne jamais en avoir eu !!! Mais ce blog, véritable trésor personnel, j’ai hâte de le relire et de le parcourir car il va nous permettre de prolonger l’aventure et de revivre cette année extraordinaire. Véritable lien familial et amical, ce blog a aussi permis de faire de belles rencontres virtuelles que nous espérons rendre bientôt réelles.
J’espérais aussi changer au moins un peu, calmer ce bouillonnement intérieur et revenir plus « zen ». Mais c’est bien ce « bouillonnement intérieur » qui, chaque jour, me boostait pour vivre chaque moment encore plus intensément. Finalement, je pense que je dois être à peu près le même qu’en partant sauf que je rentre « riche » et renforcé de cette aventure unique.

Mais sur tous ces points, d’ici quelques semaines avec le recul, peut-être – surement – verrais-je les choses et les évènements différemment. Mon problème, c’est que je me pose toujours trop de questions et que j’ai beaucoup de mal à vivre l’instant présent, il faudra surement retourner faire un stage de plusieurs mois au Sulawesi ou en Polynésie pour corriger tout çà !!

Puis, une fois posées toutes ces interrogations, je me raisonne et réalise la chance que nous avons eu de pouvoir réaliser notre rêve et de le faire partager. L’idée première de ce voyage, c’était de partir un an pour passer du temps ensemble, découvrir notre belle planète et voir d’autres choses. Sur tous ces points, c’est mission largement accomplie.
Mes deux « petits » derniers m’ont révélé des facettes d’eux-mêmes que je ne connaissais pas. Isa m’a épaté par sa volonté de faire les choses malgré l’appréhension et même parfois la peur de faire (la plongée sous-marine notamment). On peut dire qu’aujourd’hui, on se connait tous par cœur, avec nos bons mais aussi nos mauvais côtés.
Nous avons parcouru, découvert et aimé des coins de notre planète absolument magnifiques. Pendant 365 jours, nous avons été libres d’aller ou bon nous semble, quand bon nous semble. Quel luxe et quelle chance !!

Au final, il restera des moments inoubliables, des images plein la tête, des rencontres incroyables, des souvenirs impérissables, des fous rires, des heures passées à jouer, à lire, à rire, à randonner, à nager, à découvrir, à plonger, à naviguer, à rouler, à partager …

A suivre …


Christian, Isa, promis, j’y travaille !!

8 réflexions sur “1er juillet 2014 : billet d’humeur sur l’année qui vient de passer – version 2 !!

  1. Bonjour à la petite famille,
    Pour vous rassurer, sachez que pour nous le retour a été beaucoup plus facile que nous n’imaginions…. en fait chez soi c’est comme une nouvelle destination de voyage sauf qu’on la connait ! Vous serez sans doute surpris de retrouver aussi rapidement certaines habitudes.
    Vous avez changé durant votre voyage et vous revenez dans un contexte qui lui a peu évolué et c’est peut être un point qui finira par vous irriter… l’immobilisme , les freins que beaucoup de gens se mettent renforceront ce sentiment d’être “décalé”. C’est peut être pourquoi vous vous sentirez plus éloigné de certaines personnes qui pourtant vous étaient proches, mais inversement vous en découvrirez d’autres.
    Vos amis et proches vous attendent, n’en doutez pas mais vous aurez du mal à partager avec eux votre vécu à moyen terme. C’est une grande frustration mais c’est comme ça…
    Vous avez vécu une expérience unique. Profitez donc pleinement de ces derniers jours !

    • Coucou Xavier,

      Tu nous avais bien rassuré avant le départ et maintenant tu nous rassures pour notre retour !!!

      A très bientôt pour discuter entre «tourdumondistes»

  2. Bientôt le retour et un grand moment d’émotion à lire ce billet … je vous ai suivi de temps à autre quand j’avais le temps car si toi tu as eu l’impression de ne jamais en avoir … quand on travaille, tu le sais, c’est bien pire !
    Donc grand moment d’émotion je disais car j’ai l’impression de me reconnaître dans tes propos à toujours me tracasser pour rien (ou pas grand-chose), à penser à demain au lieu de vivre le présent et de profiter du moment ; mais je progresse avec l’âge, donc tu vois, tout espoir n’est pas perdu !!!
    Grand moment d’émotion aussi à travers tes propos, car on sent quand même la joie que vous avez eu à être ensemble, à partager, à découvrir, bref, à vivre cette grande aventure tous les 4 … et à nous la faire partager…
    Je ne connais ni « Isa », ni tes enfants mais à travers ce blog, j’ai l’impression de les connaitre un peu maintenant. D’ailleurs, je dis Bravo à Isabelle pour toutes ces (ses) victoires sur elle-même et cette preuve d’amour qu’elle vous a témoigné en ayant partagé vos envies … et vos délires (cf. les manèges à sensation, les tyroliennes « géantes » …).
    Enfin, je vous souhaite une bonne fin de périple « tourdumondesque » et un retour serein en France, plein de nouvelles joies et nouveaux projets.

    PS : tu ne vas pas être trop dépaysé car on tape toujours autant dans notre portefeuille !!

    • Coucou Bea,

      Merci de ton gentil message et content d’avoir de tes nouvelles.

      Notre aventure se termine bientôt et du coup beaucoup d’émotions remontent que j’essaie de partager pour de prochains voyageurs.

      Si tu passes par Paris un jour, n’hésite surtout pas à m’appeler.

      Bisous

      Ps : Isa te remercie de ton soutien !!

  3. c ‘est vrai une année passe vite mais vous en avez bien profité
    le retour sera dur mais vous avez réalisé votre reve et cela n ‘est pas donné a tout le monde
    et qui te dis que vous ne le referez pas ??
    merci pour les commentaires de tous les jours qui vous a pris du temps
    et la chance de se connaitre et de savoir ce que l autre ressent
    bisous les cousins
    et reprends toi Marco je ne te reconnais plus
    bisous

    • Coucou ! Magnifique année que nous avons passée !!! Vraiment contente que vous ayez pu partager notre voyage via le blog !! On se voit bientôt devant une petite coupette !!! Gros bisous

  4. Coucou l année passe vite ,bon moi contente de vous retrouver à sucy au poney club en septembre pour de nouvelles aventures .gros bisous bon retour

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s