Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

26 juin 2014 : à la découverte de la forêt de Belum

2 Commentaires


Village Orang Asli – Belum

Album du jour à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/6029240085975826145?authkey=CMC-1N2j6s_Z7QE

Ce matin après une courte nuit due au match de foot France-Equateur qui passe ici à partir de 4h du mat’, nous partons pour une journée entière dans la jungle humide de Belum. Cette forêt primaire est l’une des plus anciennes au monde puisqu’elle est née avant celles d’Amazonie et du Congo.

Le plafond est aujourd’hui très bas et une sorte de brume recouvre la forêt ce qui lui donne un aspect un peu fantomatique !! Mais tout au long de la journée, nous n’aurons de cesse d’admirer cette forêt incroyablement épaisse répartie sur de nombreuses collines qui semblent se chevaucher les unes sur les autres.
Pour aller d’un point à l’autre, nous naviguerons sur le lac Temenggor, le plus grand lac de la Péninsule Malaise, désormais canalisé par un barrage. Sa construction a occasionné la disparition de nombreux villages et le déplacement de population. Mais l’état Malaisien ayant bien fait les choses, tout s’est relativement bien passé. Par contre, cela donne un paysage un peu surréaliste avec des dizaines de troncs d’arbres, complètement nus, émergeant du fond du lac.

Nous allons tout d’abord naviguer pendant une quinzaine de minutes et faire notre premier arrêt près de fermes piscicoles qui élèvent des milliers de poissons. Les bassins sont énormes et reprennent des méthodes d’élevage venues de Norvège. La plupart des poissons sont ensuite levés en filet avant de partir à l’exportation.

Puis nous partons à la recherche de la rafflésie, la plus grande fleur du monde, endémique à la Malaisie. Cette fleur, qui est un parasite, a la caractéristique de mettre 9 mois à pousser puis de fleurir pendant 7 jours avant de faner. Mais point de rafflésie à l’horizon !! Aucune fleur n’ayant éclos, nous ne pourrons malheureusement pas en contempler, en revanche nous avons pu apercevoir de nombreux bourgeons prêts à éclore d’ici à quelques jours. Dommage !!

Nous reprenons notre bateau pour une vingtaine de minutes avant notre deuxième arrêt qui nous permet de faire une petite randonnée d’une heure dans la jungle à la recherche des éléphants pygmées. Nous découvrons alors la forêt luxuriante de Belum et ses couleurs incroyables. Dès qu’il en a l’occasion, notre guide nous montre en détail la flore et la faune de cette magnifique forêt. C’est un moment de détente pour tout le monde bien que la température commence à monter et à devenir pénible. Contrairement à nos premières impressions à Bornéo, ici, nous ressentons vraiment l’atmosphère de la jungle mais il est vrai que cette fois-ci, nous y sommes en plein cœur.
Notre guide nous explique que sur cette partie de la jungle, les éléphants viennent se restaurer de minéraux (en gros, manger des cailloux !!) pour se nettoyer l’estomac. Manque de chance, nous ne verrons aucun éléphant, par contre nous verrons des dizaines de leurs crottes !!!

Nous profitons de notre troisième arrêt pour prendre notre déjeuner sur une ile qui sert de lieu de repos à de nombreux randonneurs. Je passe sur le contenu du déjeuner qui, encore une fois, est composé de riz très épicé et de poulet !!!!! Après cette pause méritée, nous repartons sur l’ile de Banding où nous allons visiter le village de la population locale : les « Orangs Aslis ». Leurs habitations sont très sommaires, toutes faites de bois et de bambous. Une vingtaine d’adultes et un peu plus d’enfants vivent dans ce village avec une vie rythmée par la pêche et la chasse. Ils vivent très simplement, se marient dans le même village et les enfants vont très peu à l’école. Nous repartons avec trois belles sarbacanes faites artisanalement presque sous nos yeux.

Notre dernière balade nous emmène aux confins de la jungle à la découverte d’une magnifique cascade. Il nous faut presque trente minutes pour y accéder tellement le chemin est peu praticable et surtout pentu. Nous traversons une forêt très dense et la chaleur ne nous permet pas d’avancer rapidement. Cette jungle est superbe et des dizaines de lianes s’enchevêtrent autour des arbres. Nous traversons aussi un camp fantôme, abandonné car trop cher à entretenir.
En revanche, notre effort est récompensé lorsque nous découvrons cette belle cascade ! Notre premier réflexe est de nous plonger les pieds dans cette eau fraiche et translucide pendant que de petits poissons viennent nous mordiller les pieds ! Un touriste déjà sur place nous avertira qu’un serpent d’eau venait de passer ce qui nous empêchera de nous glisser entièrement dans l’eau !!

La journée touche à sa fin et nous reprenons le bateau jusqu’à notre hôtel ou la piscine nous tend ses bras !!!!!


Des bourgeons de rafflésie.


Des bourgeons prêts à éclore, d’ici 3 à 4 jours.


Le lac et la forêt de Belum.


Les arbres nus qui sortent de l’eau.


La ferme piscicole.


Voilà tout ce que nous verrons des éléphants !!


Balade dans la jungle.


Le village des Orang Asli.


Belle feuille, non ?

2 réflexions sur “26 juin 2014 : à la découverte de la forêt de Belum

  1. Pour la photo du bas, je dirai simplement :”belle plante”!
    Daniel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s