Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

24 juin 2014 : Cameron Highlands

2 Commentaires


Cameron Highlands – Champs de Thé

Album du jour à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/6028489964032989761?authkey=CJ-2p5r8qeCH3AE

Nous reprenons la route avec aujourd’hui un trajet de 362 kms de Malacca aux Cameron Highlands. Nous allons quitter la chaleur étouffante de la ville pour rejoindre la fraîcheur des montagnes. Cette région de Malaisie, située au nord de Kuala Lumpur, a été découverte en 1885 par Sir William Cameron. Cette région montagneuse a longtemps servi de villégiatures aux anglais qui souhaitaient une autre atmosphère que celle lourde et étouffante du reste de la Malaisie.

Les 300 premiers kms se font sur une autoroute 3 voies parfaitement entretenue. Mauvaise surprise de dernière minute, l’allume cigare de notre « carrosse » de location de 165.000 kms (!!) ne fonctionne pas. Pas grave puisqu’on ne fume pas mais plutôt embêtant quand on a un GPS … Bref, système D, on branche le GPS sur l’ordinateur portable et on ne l’allume que lorsque c’est nécessaire.

En Malaisie, sur autoroute, la vitesse est limitée à 110 km/h mais comme les policiers sont introuvables, certains se prennent pour des pilotes de rallyes et roulent vraiment comme des « fêlés ». Nous avons l’impression de revenir dans les années 70 au niveau de la sécurité : beaucoup de voitures sont un peu déglinguées, les gens ne mettent généralement pas leurs ceintures de sécurité tandis que d’autres traversent carrément à pied les six voies de l’autoroute pour aller se restaurer à la station qui se trouve de l’autre côté … et je ne parle pas des agents de maintenance qui travaillent le long des rails côté circulation sans être signalés  !!! Hallucinant.

Une fois sortis de l’autoroute, nous commençons à attaquer la montagne et ses virages. Et c’est une toute autre Malaise que nous découvrons. Finies les multiples maisons du même style alignées sur des centaines de mètres et même tout simplement finies les maisons en briques, nous retrouvons des maisons fabriquées en bois et en tôle que nous avons tant vues aux Philippines, au Sulawesi ou encore à Bali. Ici, nous sommes dans la Malaisie rurale et le niveau de vie est nettement plus bas.

Le premier arrêt que nous pouvons faire pour nous détendre ne se trouve qu’à une quarantaine de kms de notre arrivée, aux chutes d’eau « Lata Iskandar ». Des tas de magasins de souvenirs en osier ou en bois bordent la rue qui y mène. Les chutes d’eau sont splendides et des tas de gens se baignent dans différents bassins naturels malgré un panneau d’avertissement qui indique que des bactéries se trouvant dans l’eau peuvent causer de nombreuses maladies. Pour notre part, nous nous abstiendrons …
Un escalier, que nous empruntons, mène en haut des chutes et permet d’avoir un panorama splendide sur les chutes et ses environs. Des tas de papillons virevoltent dans les airs tandis qu’Isa est effrayée par … un caméléon qui donne l’impression de vouloir l’attaquer alors qu’il tente juste de poursuivre son chemin !!!

Les Cameron Highlands sont réputées pour son air frais, ses montagnes, ses cultures de fraise et sa production de thé. Nous nous arrêtons justement un peu plus loin à un café/boutique construit en surplomb d’une colline. La vue sur la vallée est splendide et permet de découvrir un panorama avec des champs de thé à perte de vue. C’est assez surprenant car on a l’impression de voir des ronds partout. Je pense que cette taille doit permettre de récupérer les feuilles plus facilement. Plus de détails demain car nous avons prévu d’aller visiter une fabrique de thé.

La route est très pénible car les virages s’enchainent sans discontinuer et notre vitesse peut difficilement dépasser les 40 km/h.

Nous faisons un dernier arrêt pour nous dégourdir les jambes. Autour de la ville de Tanah Rata, il y a de nombreux sentiers de randonnée. Nous choisissons le plus populaire qui mène aux chutes Parit. Le chemin, grossièrement entretenu, nous mène à travers une forêt jusqu’à des petites chutes. Mais comme indiqué dans le guide, ces chutes sont gâchées par les ordures provenant des villages en amont. Quel dommage …

Nous rejoignons ensuite notre hôtel pour la nuit, hôtel superbement situé sur le haut de la montagne. Nous sommes à 1.500 mètres d’altitude et la réputation de fraicheur de cette région n’est pas usurpée, c’est la première fois depuis bien longtemps que nous avons une sensation de fraicheur, presque de froid même !!


Une maison de style à Malacca.


Les boutiques près des chutes.


Les chutes « Lata Iskandar ».


Le caméléon qui a attaqué Isa !!


Cabanes de montagne.


Les Cameron Highlands.


Champs de thé.


Les chutes Parit.

2 réflexions sur “24 juin 2014 : Cameron Highlands

  1. Superbes ces champs de thé ! J’aime beaucoup aussi les chutes Parit, bravo pour le cadrage sans les ordures 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s