Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

8 juin 2014 : Bilan du Sulawesi

4 Commentaires

Quelle destination !!! Quel peuple !!! Quel séjour !!! Quelles émotions !!!

En décidant de placer le Sulawesi dans notre tour du monde, nous nous attendions à un grand choc de culture mais certainement pas à ce point. Ce séjour nous a apporté des émotions incroyables et nous avons eu un gros coup de cœur pour ce pays qui, à certains moments, nous a permis de vivre des instants qui nous ont fait penser à l’émission « rendez-vous en terre inconnue ».

Nous avons aimé découvrir le mode de vie simple de ce peuple. La seule ambition de ces gens est juste d’avoir un métier, de fonder une famille et d’avoir des enfants. Le métier s’apprend bien souvent dès le plus jeune âge, 6 ou 7 ans, au contact du père. Tout le reste est superflu sauf, peut-être, surement même, d’avoir une belle moto !!! Malgré une vie beaucoup moins confortable que la nôtre, ils ne se prennent pas la tête et semblent heureux de vivre.

Le Sulawesi est une île avec de multiples facettes.

Du sud-est, région encore très authentique et peu visitée par les touristes, nous nous rappellerons toute notre vie de l’accueil extraordinaire de ces familles qui, réunies pour un mariage ou un baptême, nous ont ouvert grands leurs bras, leurs maisons et nous ont reçu comme des hôtes de marque. Nous n’oublierons pas non plus les sourires, les demandes de photos, les « hello mister !! », la joie dans le regard de ces gens en nous apercevant. Ici la peur de l’autre et surtout de l’étranger n’existe pas.

Du sud-ouest, nous nous rappellerons de la démesure des cérémonies funéraires Toraja. Cette région ne vivant quasiment que pour ses morts, ce qui endette des familles pour de longues années. Nous aurons découvert le rôle central du buffle, animal de prestige mais aussi de sacrifice.

Au nord, les accros de plongée trouveront des infrastructures hôtelières modernes et des spots de plongée de renommée mondiale qui devraient les contenter … sauf s’ils connaissent la Polynésie Française qui, pour moi, est définitivement l’eldorado de la plongée. La faune et la flore y sont abondantes même si perturbées par de nombreux déchets. Il est vraiment dommage que le spectacle merveilleux des tortues, des hippocampes, des poissons scorpions et des coraux de toute taille soit gâché par ce qui est un véritable problème de société car tout le monde jette tout et n’importe quoi par terre …

Mais pour découvrir le vrai Sulawesi, il faut être prêt à faire quelques sacrifices sur le confort à l’occidental. Mis à part au pays Toraja et à Manado, les infrastructures ne sont pas encore fortement développées. Les routes, constellées de nids de poule, peuvent notamment vite devenir un vrai chemin de croix. Les hôtels sont corrects mais sans fioritures. Se nourrir en dehors du poulet/riz devient vite assez difficile car tout est « sur-épicé ». Il ne faut d’ailleurs pas être regardant sur l’état des cuisines des restaurants. Mais au bout du compte, personne n’aura été malade, c’est l’essentiel. C’est une destination où nous avons tous perdu du poids …

Mais c’est justement pour ça que la destination est belle, nous rencontrons des gens pour qui l’occidental est encore « denrée rare ». Le jour où le tourisme affluera, toute cette authenticité disparaitra alors courez-y vite mais pas trop nombreux !!!

Au niveau du budget, le Sulawesi est très abordable. Des chambres d’hôtel propres et confortables pour 4 avec salle de bain privative sont aux alentours des 20/30 euros, petit déjeuner compris. Les repas sont aux alentours des 10/15 euros pour 4. Par contre, il faut aimer le riz car ici, c’est matin, midi et soir !!

La découverte du Sulawesi mérite un minimum de 3 semaines, surtout pour avoir le temps d’aller du côté de Mamassa. C’est le temps que nous y avons passé mais il reste encore beaucoup d’endroits à découvrir : le sud-est et le lac Togian notamment. D’après Topik, notre guide, la Papouasie, très sauvage et toute proche, mérite aussi le déplacement.

Cela augure de prochains voyages !!!

4 réflexions sur “8 juin 2014 : Bilan du Sulawesi

  1. coucou dans un mois retour chez les fous
    pour ma part on part demain au 24 heures du mans voiture pour 4 jours
    a mardi
    bisous

  2. Quelle prodigieuse expérience !
    Vous n’avez pas trop les boules d’être à CDG dans… 38 jours ? Ah, Ah…
    « Je ris, mais c’est certainement très désagréable »
    Bisous les Peltier.

    • Salut Filou,

      Non, pas les boules du tout, trop content de te revoir !!!

      Bon sinon vraiment pas les boules, un an c’est bien, on a tous envie de retrouver notre vie d’avant même si elle ne sera plus comme avant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s