Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

24 avril 2014 : Visite de Singapour – jour 2

1 commentaire


Marina Bay vue du Singapour Flyer

Album du jour à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/6005795036313175313?authkey=CLH32__tgY3PugE

Pour visiter une ville, nous, on aime bien prendre les bus à impériales « hop on, hop off », desquels on peut descendre et remonter à volonté. Et ça tombe bien, il y en a plusieurs à Singapour. Celui que nous choisissons va nous permettre de faire un mini tour du monde pendant notre tour du monde !! Nous allons ainsi passer du quartier des affaires ultra-moderne au quartier indien, puis au quartier arabe et enfin, au quartier chinois !!

Notre journée commence par un tour général de la ville. Pendant une heure, le bus va nous conduire tout autour de la ville et des commentaires enregistrés nous permettent d’apprendre plein de choses sur la vie à Singapour.

Possession hollandaise, anglaise puis malaise, Singapour a véritablement pris son essor après son indépendance, en 1965, grâce à un homme aussi visionnaire qu’autoritaire : Lee Kuan Yew. La ville, qui n’était qu’un port, certes déjà très important, a vu affluer les capitaux grâce à une politique, très avant-gardiste pour la région, de développement des infrastructures portuaires, routières et aéroportuaires.

Sa population, d’environ 5,5 millions, est composée à 75% de chinois, 13% de malais, 9% d’indiens et 3% d’autres. Un monument symbolisant la communion, l’entente et la solidarité entre ces 4 cultures a d’ailleurs été érigé dans un des nombreux parcs de la ville (cf photo).

Singapour est une des villes les plus sures du monde. Pourtant peu visible, la police est néanmoins hypra-efficace car la plupart du temps, les policiers sont en civil. Mieux vaut donc respecter les règles comme par exemple, traverser sur les passages piétons (sinon amende 100 SGD, environ 57 euros) ou encore éviter de mâcher du chewing-gum, interdit de séjour à Singapour (sauf gomme thérapeutique) !!

Il y a beaucoup de belles et luxueuses voitures à Singapour. Pour ma part, je n’ai jamais vu autant de Lamborghini qu’ici. Le trafic est important mais la circulation reste relativement fluide grâce à trois mesures qui ont permis de la restreindre. Tout d’abord, il y a 100% de taxes à l’importation. Ensuite, il faut acheter une licence, valable 10 ans, pour avoir le droit de circuler dans Singapour. Le nombre de ces licences est limité et elles sont mises aux enchères chaque année. Ce sera toujours l’offre la plus élevée qui gagnera !! Enfin, un système de péage urbain, appelé ERP, qui peut vite devenir coûteux, a été mis en place pour les heures de pointe.

Le tourisme est très développé et la ville attire plus de 12 millions de visiteurs par an. Et c’est vrai qu’il y a de quoi faire, notamment sur l’île de Sentosa, entièrement dédiée aux loisirs. Paradis du shopping par le nombre de magasins, Singapour n’est néanmoins pas l’endroit où l’on peut faire de bonnes affaires, pouvoir d’achat très élevé oblige.

Une fois ce premier tour de la cité effectué, nous découvrons, la plupart du temps à pied, les autres quartiers de Singapour :

Bugis. Très commerçant, ce quartier à très forte majorité chinoise est très visité pour son marché couvert où on trouve de la nourriture mais aussi et surtout des t-shirts, des casquettes, … Bien négociées, les bonnes affaires peuvent être au rendez-vous.
Little India. Déjà visité hier, nous ne ferons donc que le traverser mais, une nouvelle fois, c’est vraiment surprenant de passer de la mégalopole singapourienne à ce quartier très typique et aux senteurs multiples.
Le quartier arabe. Encore un changement radical, nous pouvons sans difficulté nous projeter dans n’importe quelle ville arabe. Les restaurants sont nombreux. La plus vieille mosquée de la ville trône en son centre. Il est possible de la visiter mais, par respect, obligation est faite de revêtir une sorte de grande blouse qui cache les parties exposées du corps.
Chinatown. Dernier arrêt de la journée dans ce vieux quartier historique de Singapour. Là encore, les échoppes sont nombreuses mais toutes les boutiques proposent les mêmes produits. Ce Chinatown est beaucoup moins typique que celui de San Francisco.

Il a encore fait très chaud aujourd’hui, plus de 30 degrés, et nous retournons récupérer à l’hôtel avec, une nouvelle fois, beaucoup de difficultés pour trouver un taxi.

Après une bonne paire d’heures de repos, pour faire plaisir à Chloé, nous nous rendons en direction du magasin … Abercrombie et Fitch !! Le seul de Singapour. Toujours le même concept qu’ailleurs, à savoir musique à fond, parfum « maison » à vous en faire presque vomir. Seule différence notable, ici les vendeurs sont aimables !!

Nous partons ensuite en direction du Singapour Flyer, la plus haute grande roue du monde avec 165 mètres de haut. 28 personnes peuvent s’installer dans chacune de ses nacelles. Certaines sont prévues pour boire du Moët et Chandon et d’autres pour faire un diner en amoureux. Le tour va durer une bonne trentaine de minutes et nous aurons un magnifique panorama sur Singapour la nuit. Nous sommes également aux premières loges pour admirer une nouvelle fois la Marina Bay Sands et toute la Marina Bay.

A cause de la chaleur et des longues marches à pied, nous sommes fourbus mais nous tenons à visiter un jardin extraordinaire, le  « Garden by the Bay ». Ce jardin botanique a la particularité d’avoir érigé de magnifiques arbres à la fois métallique et végétaux. C’est à dire que leur structure est métallique mais que cette structure est recouverte de végétaux. Franchement, j’ai rarement vu quelque chose d’aussi beau. A leur sommet, ces arbres ont des lumières qui alternent dans leurs couleurs. Certains d’entre eux ont une passerelle qui les relie mais malheureusement pour nous, à cette heure –ci, c’était fermé.
Nous resterons une bonne demi-heure à observer et admirer ce spectacle. Par moment, on pouvait même presque se croire sur Pandora (nota pour nos parents : Pandora, c’est la planète d’un film – Avatar).

Re-galère pour trouver un taxi. Et avant de rentrer pour une bonne nuit, notre gourmandise prend le dessus et nous retournons à notre bistrot à vin tout proche pour manger un bon dessert : tiramisu, crème brulée et crumble. Miam !!


Le monument symbole des 4 cultures : 4 baguettes unies à leur base.


L’entrée de Bugis.


Le marché de Bugis


Little India.


Le quartier arabe.


L’hôtel historique de Singapour, le Raffles.


Le quartier des affaires.


Un temple hindouiste.


Le quartier chinois.


Marina Bay, la nuit.


Les arbres incroyables de « Garden by the Bay ».

Une réflexion sur “24 avril 2014 : Visite de Singapour – jour 2

  1. Lequel de vous 4 est fan de la crème brulée ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s