Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

5 avril 2014 : bilan de la Tasmanie

Poster un commentaire

Montagne et forêts – la beauté brute de la Tasmanie

La Tasmanie aura été assez contrastée en terme de sentiments et d’émotions. Jusqu’à la moitié du parcours, franchement, nous nous sommes ennuyés. Après avoir passé tant de temps en Australie, nous avions une impression de « déjà-vu » et avions hâte de passer à autre chose … Mais dès lors que nous avons commencé à découvrir les véritables joyaux de cette île, tout s’est inversé et je regrette même un peu de ne pas avoir pu tout voir …

De la Tasmanie, en 10 jours, nous avons pu avoir une vue assez exhaustive : ses villes, ses côtes Est et Nord, ses parcs naturels.

Au niveau des villes, rien de bien intéressant. Les grandes villes telles la capitale Hobart ou encore Launceston ne valent la peine d’être vues que pour leur architecture « historique ».

La côte Est dispose de très belles plages et il doit être très agréable d’y passer l’été. Le problème, c’est que nous y étions non seulement en fin d’automne mais en plus hors saison donc très peu d’animations et surtout impossible de se baigner dans une eau qui s’est fortement rafraichie.
Cette côte Est ravira également les amateurs de vins car c’est sur cette partie de l’île que sont cultivées de très nombreuses vignes et l’offre est abondante.

Mais, à mon sens, le vrai joyau et ce qui vaut vraiment la peine en Tasmanie : c’est de visiter et de randonner dans ses parcs naturels. Nous en aurons vu deux : le parc de Freycinet et celui de Cradle Mountain et, par deux fois, ce fut des moments intenses.

Nous n’oublierons pas de sitôt la beauté brute, sauvage du parc de Cradle Moutain. Tout comme nous garderons en mémoire la beauté du parc de Freycinet. Personnellement, je n’oublierais jamais mes émotions en arrivant, après un bel effort, tout en haut du Marion’s lookout.
Si jamais j’ai l’occasion de revenir un jour par ici, je ferais tout pour pouvoir faire l’Overland Track qui doit être une expérience personnelle fantastique.

Tout ceci me laissera quelques petits regrets sur notre choix de ne pas faire la côte ouest, mal conseillés par les locaux. Car pour eux, seule la côte Est valait la peine. Mais la côte Ouest, plus sauvage, est certainement celle qui semblait correspondre à nos attentes du moment. Il nous aura finalement manqué deux jours pour découvrir cette autre partie authentique classée au patrimoine universel.

Mais, laissons les regrets sur place, notre « aventure » continue !!

Le top de la famille :
– à l’unanimité, le Bonorong Wildlife Parc. Pouvoir approcher des animaux autochtones de si près a été une expérience fantastique.
– les deux parcs naturels.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s