Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

12 et 13 mars 2014 : de Fairlie à Akaroa

2 Commentaires


Akaroa – Péninsule de Banks

Album du jour à voir ici :
https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5989769508499415825?authkey=CLL_tbOSkIuFngE

Nous vivons notre dernière semaine en Nouvelle Zélande et comptons bien en profiter jusqu’au bout. Nous partons aujourd’hui en direction d’Akaroa, une petite enclave française chez les kiwis.

Presque jusqu’aux derniers kms, la route aura été particulièrement monotone, nous roulons sur la route 1 qui équivaut à une nationale à deux voies remplie de camions. Par contre, à environ 60 kms de Christchurch, nous bifurquons et prenons la route en direction de la péninsule de Banks, nom que Cook lui a donné en hommage à son botaniste. Sur les derniers kms, après avoir longé l’immense lac « Ellesmere », c’est une vraie montagne que nous devons grimper et le pauvre camping-car a beaucoup de mal.

Mais le passage de l’autre côté de la montagne nous fait une nouvelle fois lâcher un « ohhh » d’émerveillement face au paysage de carte postale qui s’offre à nous. La baie d’Akaroa est absolument divine (cf photo).

Peu de temps après, nous arrivons au village d’Akaroa qui a bien failli être français !

Un peu d’histoire : quelques baleiniers français menaient leurs activités près de la Nouvelle-Zélande, la zone de pêche à la baleine étant excellente, le capitaine Jean-François Langlois eut donc l’idée de créer une colonie française en Nouvelle-Zélande afin d’éviter de parcourir la moitié de la planète pour obtenir de l’huile de baleine. Il acheta la péninsule aux Maoris pour mille francs et leur donna un premier versement de 150 francs sous forme de troc, le restant du paiement devant se faire au moment de la prise de possession du territoire à leur retour. Le capitaine retourna donc en France et fit les démarches nécessaires pour qu’une expédition de colonisation soit envoyée sur l’île sud de la Nouvelle-Zélande. Il faudra attendre jusqu’en 1840 pour qu’un petit groupe de français venus de Paris et dirigé par Lavaud revienne en Nouvelle-Zélande pour une colonisation. Mais les Anglais avaient déjà la souveraineté de l’île du nord et, avec le traité de Waitangi, il était facile de prendre possession de la totalité de la Nouvelle-Zélande. Ce qui arriva quelques semaines avant le retour des Français. Par la suite, les Français ont dû se contenter de deux villages au lieu de l’île entière, un de ceux-ci étant Akaroa.
Mais, si ces colonies n’étaient pas destinées à survivre bien longtemps, un certain nombre de Kiwis (habitants de Nouvelle-Zélande) sont descendants de colons français (source wikipédia).

Une fois installé au camping sur la colline qui domine la ville, avec Isa, nous partons nous promener dans cette charmante petite ville. Des drapeaux français flottent sur certains balcons et des noms de rue nous rappellent le pays !! Cependant, cette appartenance française semble désormais plus appartenir au folklore qu’à autre chose : pas de fromage qui pue, ni d’escargots à l’ail !!

Ce jeudi 13 mars, nous restons sur place et comme dimanche dernier à Dunedin, nous sentons toujours le besoin de souffler après ces presque deux mois sur la route. Il fait enfin beau et presque chaud. Avec Yanou et Isa, nous partons déjeuner dans un beau petit resto tandis que Chloé reste couchée !!! L’après-midi se passe ensuite très tranquillement entre lecture, préparation de la prochaine étape et jeux de société.

Demain, nous rejoignons Queenstown, dernière étape de notre road trip néo-zélandais.


La péninsule de Banks.


Akaroa.


C’est vraiment le bâtiment de police officiel.


Ça lui va si bien …


Bernard, celle-là, elle est pour toi.

2 réflexions sur “12 et 13 mars 2014 : de Fairlie à Akaroa

  1. Belle escapade Akaroa, n’est-ce pas ? J’en garde un très bon souvenir avec cette vue à couper le souffle quand on débouche du col … Et bientôt le retour en Australie avec des températures un peu supérieures, Isa appréciera sûrement !!
    A bientôt les amis,

    • Coucou toute la famille ! Oui magnifique ! Cette vue lorsque l’on arrive en haut de la colline !! Demain retour en Australie !! Oui j’attends avec impatience le soleil et la chaleur !!!! Gros bisous à tout le monde !!! Isabelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s