Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

11 mars 2014 : de Glentanner à Fairlie, Lake Tekapo

Poster un commentaire


Lake Tekapo

Album du jour à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5989434772517020801?authkey=CP751_OW5pefNw

« Aotearoa » est le nom donné par les Maoris à la Nouvelle Zélande. Cela se traduit par « le pays du long nuage blanc ». C’est exactement le paysage à notre réveil …

Ce matin, le mont Cook a disparu. Après la superbe journée d’hier, les nuages sont revenus en force et le plafond est extrêmement bas. Nous partons quand même en direction du Mount Cook Village, à une vingtaine de kms de là où nous espérons pouvoir l’entre-apercevoir. Mais il faudra bien se rendre à l’évidence, aucune chance de voir quoi que ce soit ce matin, le plafond est beaucoup trop bas.
Mount Cook Village se résume en quelques chalets, un hôtel très classe et très réputé, l’hôtel « Hermitage », qui trône sur la colline et un musée dédié à un héros national, Sir Edmund Hillary, le premier à avoir gravi l’Everest. Si le musée est apparemment très intéressant, personne n’a le goût d’y aller.

Le temps étant ce qu’il est, nous ne nous attardons pas et reprenons la route en direction du lac Tekapo, un autre de ces magnifiques lacs bleus de la région. Nous atteignons le lac très rapidement et décidons de nous y installer pendant une heure ou deux pour pique-niquer. Nous sommes chanceux car le ciel se dégage et c’est de nouveau sous un ciel parfaitement bleu que nous pouvons profiter d’un paysage exceptionnel. Au premier plan, le lac est d’une eau parfaitement translucide, mais juste quelques mètres plus loin, grâce à la réflexion du soleil, le turquoise si particulier ressort, un peu à droite se dresse une forêt de sapins et au fond la chaine des alpes s’étire avec juste ce qu’il faut de coulée nuageuse pour nous offrir un vrai paysage de cartes postales.
Finalement, j’ai finalement trouvé l’info sur l’origine de cette couleur si incroyable : elle est due à la réverbération de la lumière sur des sédiments provenant des glaciers.

Avec Isa, nous nous baladons un peu dans les environs. Il y a tout d’abord une statue d’un chien. C’est un hommage des locaux aux chiens de bergers sans qui « le développement de la région ne serait pas ce qu’il est ». Juste à côté se dresse ‘the Church of the Lost Shepperd » (l’église du berger perdu), une magnifique petite église en pierre. Les cars de bus se succèdent et il est difficile de pouvoir prendre une photo sans trop de personnes devant.

Le reste de la route sera rapidement parcourue car nous traversons de très longues plaines. C’est d’ailleurs assez surprenant car nous sommes près de la plus haute montagne de la région et à peine quelques centaines de mètres plus loin, la terre est quasiment plate, quasiment sans relief. Malheureusement, le beau temps va rester au-dessus du lac et nous nous retrouvons de nouveau rapidement sous les nuages. Nous arrivons en milieu d’après-midi dans la charmante ville de Fairlie.

La prochaine étape nous rapproche un peu plus de Christchurch, dernière étape de notre périple néo-zélandais.


Le plafond est bas à notre réveil. A gauche, l’hôtel Hermitage.


Une statue hommage à Sir Edmund Hillary.


« Aotearoa », le pays du long nuage blanc.


Les plaines néo-zélandaises.


Le lac Tekapo.


Pique-nique au soleil dans un environnement paradisiaque.


L’hommage aux chiens de berger.


The Church of Lost Shepperd.


Le lac Tekapo.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s