Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

4 mars 2014 : de Te Anau à Invercargill, Bluff, Scenic Southern Route

Poster un commentaire


Stirling Point

Album du jour à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5986797945357786241?authkey=CJzgrqO61I_peQ

Après trois jours passés dans les Fjordland, nous reprenons la route et poursuivons notre descente vers le sud. Direction Invercargill, la ville la plus australe du pays.

Depuis Queenstown, nous empruntons sans le savoir la « Scenic Southern Route ». Cette route, longue de 610 kms, a été créée en 1985 par les habitants de la ville de Tuatapere qui ont souhaité faire partager tous les attraits de cette partie de NZ. Et je confirme que cette route est un itinéraire idéal pour découvrir tout ce que cette sublime île du sud a à nous montrer que ce soit au niveau naturel, culturel ou sportif.


La « Southern Scenic Route ».

Sur la quasi-totalité de la route, nous découvrons la Nouvelle Zélande rurale. Finies les montagnes, ce sont désormais de très longues plaines que nous traversons. Et autant, l’île du nord était l’île des vaches, autant l’île du sud est celle des moutons, il y en a partout !!!! C’est même parfois impressionnant le nombre de moutons qu’il y a dans les pâturages.
Nous savions que l’île du sud n’était pas très peuplée mais cela reste surprenant : les villes traversées se comptent sur les doigts des deux mains et nous ne croisons que très peu de voitures, la plupart d’entre elles étant conduites par des touristes comme nous !!

Pour les accros du seigneur des anneaux, nous passons au-dessus de la rivière « Waiau » qui est la rivière où a été filmée la scène qui montre l’ami de Gollum récupérer le « précieux ». Un peu plus loin, nous passons devant une très vieille école, la « Otahu Flat », qui date de 1913. Le bâtiment est si petit qu’il ne devait contenir qu’une poignée d’élèves. Encore un peu plus loin, nous arrivons au « Clifden Suspension Bridge », construit en 1899. Ce pont suspendu a permis, jusqu’en 1978, de traverser la « Waiau River » avant qu’un pont moderne ne le remplace. Rénové en 2010, il est aujourd’hui l’occasion d’une pause sur la route qui nous mène à Invercargill.
Au gré de la route, nous traversons les villes de Tuatapere, auto-proclamée capitale néo-zélandaise de la saucisse, Orepuki avec sa statue de surfeur un peu kitsch ou encore Riverton.

Nous faisons un arrêt au « Mc Cracken’s rest », un beau panorama donnant sur la mer de Tasmanie que nous longeons depuis quelques kilomètres. A cet endroit, il est indiqué qu’il est parfois possible de voir des « Hector’s Dolphins », des petits dauphins en voie de disparition, mais la mer est terriblement déchainée et nous n’en verrons aucun. Le lieu doit par ailleurs être très venteux au vu de la forme des arbres (cf photo).

Nous arrivons en début d’après-midi à Invercargill mais avant de nous poser, nous la traversons et poursuivons notre route jusqu’à l’extrême pointe sud de l’Australie et plus précisément jusqu’à la ville de Bluff qui a connu son heure de gloire au moment de la ruée vers l’or. Elle est désormais connue pour être le point de départ des ferrys à destination de Stewart Island, une île classée parc national sur 85% de sa surface et un véritable paradis ornithologique.

Nous commençons par le « Bluff Hill Lookout », un panorama que notre camping-car aura un peu de mal à atteindre à cause de son dénivelé. La vue est sublime et domine toute la région à 360 degrés. Nous avons notamment un superbe point de vue sur Stewart Island. Mais il y a un vent terrible qui nous glace les os. Nous repartons rapidement et rejoignons un peu plus loin le « Stirling Point » qui lui aussi, s’est auto-proclamé le point le plus austral de la NZ. Mais c’est inexact car ce point le plus austral se situe à une soixantaine de kms de là, à « Slope Point », que nous irons voir demain.
Mais comme « Stirling Point » est beaucoup plus accessible et que cela se joue à quelques mètres, c’est cet endroit qui est le plus visité. D’ailleurs, il est parfaitement aménagé et peut accueillir des bus. Le lieu est superbe : il est au bout de la ville, à la sortie du port. A partir de ce point, la prochaine terre, c’est l’Antarctique, à 4.810 kms…

Nous retournons ensuite sur Invercargill où après avoir fait les courses, nous faisons un petit détour pour admirer la magnifique « Water Tower », un château d’eau classé monument historique qui date de 1889. Nous nous baladons un peu dans la ville. Invercargill est une très grande ville qui compte plus de 50.000 habitants mais elle nous fait une assez mauvaise impression, comme si c’était une ville qui était en train de mourir et qui dépérit petit à petit.

Demain, ce sera une grosse journée de balade avec beaucoup d’endroits à visiter.


Bêêêêêêêêêê


La rivière Waiau.


Bêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêê


L’école qui date de 1913.


Le Clifden Suspension Bridge.


Sans commentaires.


Ca souffle un peu par là on dirait !!


Le surfeur de la Colac Bay.


Le centre-ville de Bluff.


La vue du panorama. Stewart island.


Stirling Point.


Un des panneaux les plus photographiés de stirling Point.


La Water Tower d’Invercargill.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s