Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

3 mars 2014 : Doubtful Sound

Poster un commentaire


Doubtful Sound

Album du jour à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5986457111553746737?authkey=CM-f6MTL-fmE1wE

Deuxième excursion en deux jours dans cette très belle, et très arrosée, région des Fjordland. Mais ce parc national, qui est le plus grand du pays, le mérite largement. Même si cela parait difficile, la balade d’aujourd’hui promet d’être encore plus grandiose que celle de Milford Sound.

Le réveil est de nouveau un peu dur car il fait toujours aussi froid : 6 degrés dehors et pas beaucoup plus dans le camping-car… L’excursion du jour nous a été présentée comme étant celle qu’il fallait absolument faire. Pour l’agence, elle est même à faire avant celle de Milford Sound. En tout cas, elle sera longue car elle va nous prendre toute la journée.

Nous commençons par prendre un bus qui va nous emmener à vingt minutes de notre camping dans la ville de Manapouri pour prendre le premier bateau de la journée. Une fois embarqués, nous naviguons pendant 50 minutes sur le lac … de Manapouri. Tout au long de cette première croisière, nous admirons les très hautes collines verdoyantes qui nous entourent, c’est très beau mais sans être vraiment spectaculaire. Nous sortons de temps en temps sur le pont prendre des photos mais il fait vraiment très froid et il est impossible de rester trop longtemps dehors. Nous prenons aussi le temps d’admirer les lointains sommets qui ont été complètement enneigés par les dernières intempéries.

Nous arrivons à « West Arm », là où se situe le point d’entrée de l’eau de la centrale hydro-électrique de Manapouri. Notre première étape consiste d’ailleurs à aller visiter les tréfonds de cette centrale. Ce qui est assez inhabituel mais pas le moins intéressant car c’est quelque chose que l’on voit rarement. Pour nous y amener, le bus va emprunter un long tunnel souterrain creusé dans la montagne. Nous descendons à plus de 200 mètres sous terre. Là, nous pourrons visiter une salle remplie de turbines. Dès l’entrée, cela me fait penser à un décor d’un film de James Bond (cf photo) !!
L’idée de cette centrale a germé en 1904 mais elle n’aura fourni ses premiers kilowatts qu’en 1969 !!! Entre ces deux dates, il a été nécessaire de creuser de très nombreuses infrastructures dont notamment deux tunnels pour le parcours de l’eau mais aussi, les 22 kms de « la passe de Wilmot », la route la plus chère de toute l’histoire de la Nouvelle Zélande. Comme il était impossible de passer par le lac, la construction de cette route fut le seul moyen d’apporter sur place tout le matériel nécessaire à la construction de cette œuvre titanesque.

L’avantage d’être sur une route logistiquement importante, c’est qu’elle est parfaitement entretenue et nous l’empruntons pour rejoindre le port où nous allons embarquer sur un second bateau pour, cette fois-ci, naviguer dans le Doubtful Sound. La route passe par un col et les paysages qu’elle emprunte sont grandioses : des cols enneigés, des chutes d’eau somptueuses, une végétation luxuriante. Un peu partout sont posés des pièges contre un des pires nuisibles du pays : la fouine. Cet animal, qui a bien failli faire disparaitre l’emblématique kiwi, s’attaque aussi aux nids d’oiseaux.

Une fois installés dans le second bateau, c’est parti pour une croisière d’environ quatre heures au cœur d’un véritable paradis terrestre. Doubtful Sound est différent de Milford Sound : il est beaucoup plus grand et surtout beaucoup plus large. Doubtful Sound propose moins de chutes d’eau mais les siennes sont ici généralement plus grandes et plus hautes. Aussi, grâce à une bien meilleure visibilité, nous n’avons cessé d’admirer les cimes enneigées des hautes montagnes environnantes.
Pendant la traversée, nous avons eu la chance de pouvoir observer des grands dauphins qui se sont amusés à nous suivre de longues minutes. Nous avons aussi aperçu subrepticement des pingouins mais il faut vraiment faire vite, car ceux-ci, timides, plongent et disparaissent très vite.
Une montagne porte les stigmates d’un énorme tremblement de terre qui a eu lieu dans les années 1700, c’est très impressionnant car la montagne est complètement fissurée de haut en bas.
Tout comme hier, nous avons navigué jusqu’à la mer de Tasmanie avant de faire demi-tour.
Sur le chemin du retour, le bateau va également s’arrêter puis couper ses moteurs, il sera demandé à tout le monde de faire le silence le plus complet et, pendant 3 minutes, le silence fut roi.

Ma première réaction a été de me dire que Doubtful Sound était plus beau mais néanmoins moins spectaculaire. Mais au bout des 4 heures, il est vraiment difficile de donner une préférence tellement ces deux endroits sont des joyaux de la nature.

Au terme des 4 heures de traversée, nous avons repris le même chemin mais à l’envers, c’est-à-dire 30 mn de bus via la « Wilmot Pass » puis 50 mn de bateau sur le lac de Manapouri. C’est fourbu et saoulé par l’air marin que nous rentrons au camping-car mais la journée restera belle dans nos mémoires car nous avons une nouvelle fois fait une « orgie » de nature.

PS : bonne fête à toutes les Mamies !!


Encore un bel arc en ciel à notre départ ce matin.


Une partie de l’usine hydro-électrique.


La salle des turbines.


Lorsque le Premier Ministre de l’époque a déclenché la dernière explosion, l’explosif avait été surdosé !!


L’entrée de Doubtful Sound.

Doubtful Sound.


Doubtful Sound.


Chutes d’eau à Doubtful Sound.


La sortie de Doubtful Sound ou l’entrée, ça dépend !!


Ca caille grave sur le pont.


Belle surprise avec l’arrivée de ces dauphins.


Doubtful Sound.


La fêlure de la montagne suite au tremblement de terre.

A gauche, une superbe chute d’eau, à droite la fissure de la montagne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s