Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

26 octobre 2013 : bilan Polynésien

6 Commentaires

Eh bien voilà, une nouvelle étape de notre voyage se termine et une autre va s’ouvrir. Nous sommes actuellement dans l’avion pour Sydney via Auckland. Fini la Polynésie, ses plages de rêve, ses habitants chaleureux, ses paysages et ses fonds marins sublimes.

Nous aurons pu découvrir une certaine douceur de vivre. Ici, peu voire pas de stress, les gens se contentent généralement de l’essentiel et surtout vivent avec leur environnement. Tout le monde se dit « bonjour » (enfin Iaorana en tahitien), le tutoiement est spontané et permet de créer une proximité immédiate. Avec Isa, on se verrait bien revenir ici plus tard pour y rester quelques mois voire quelques années.

Pendant cette période, nos enfants ont pu découvrir un « trésor inestimable » que nous avions pourtant quand nous étions petits mais que la vie urbaine nous a fait perdre : la liberté !!! Dans les îles, nous n’avions aucune crainte ni aucune inquiétude à les laisser partir ou bon leur semblait. C’est Yann qui en a profité le plus d’ailleurs, j’espère qu’il se rappellera longtemps de ses longues balades à vélo à la recherche d’animaux à nourrir ou à cajoler.

Nous avons effectué un palmarès de nos îles préférées. Le résultat est évidemment complètement subjectif et correspond à nos goûts et à nos attentes. De plus, nous n’avons visité que 8 îles alors que la Polynésie en dénombre 118 … Mais, le résultat est assez parlant :
– Isabelle : Maupiti, Huahine, Rangiroa
– Chloé : Maupiti, Fakarava, Papeete
– Yann : Huahine, Maupiti, Rangiroa
– Moi : Maupiti, Fakarava, Huahine

Maupiti est donc la grande gagnante suivie de près par Huahine. Globalement, on se rend compte que nous avons préféré les « petites » îles authentiques et préservées aux îles touristiques beaucoup plus connues en métropole mais qui ont un peu perdues de leur âme (je pense particulièrement à Bora Bora et Mooréa). Pour la plongée, Fakarava est à mon sens incontournable.

Il y a également de grandes différences entre les îles sous le vent et les Tuamotu.
Les îles sous le vent sont généralement luxuriantes et on y trouve tout ce dont on a besoin dans la Nature. Les Tuamotu sont beaucoup plus « pauvres » en termes de végétation car leurs sols ne sont composés que de corail. Leurs habitants ont donc besoin d’un approvisionnement régulier par bateau. Il y a aussi moins de choses à faire sur les Tuamotu, principalement de la plongée sous-marine mais la vie y est aussi beaucoup plus calme et selon moi, encore plus authentique.
Mais ces îles ont toutes un point commun : on vit pour et par la mer et surtout on respecte la Nature.

Chloé restera « marquée » par sa rencontre avec un requin marteau, Isabelle par son baptême de plongée, Yann par les requins qu’il aura presque pu toucher et moi par ma plongée dans « Ali Baba ». Les sorties bateau resteront aussi des journées inoubliables.

Notre choix de rester dans des pensions de famille a, à mon sens, été très judicieux même si le confort est forcément plus rudimentaire. Grâce à ce choix, nous aurons fait beaucoup de rencontres et partagé de bons moments avec beaucoup de personnes différentes. Nous espérons garder le contact pendant et après notre voyage.
Malgré tout, nous avons bien apprécié notre nuit d’hier dans un hôtel « en dur » et dans de vrais lits. Fini l’humidité, les pannes de courant intempestives et les bébêtes !!!

Les trois mois de voyage que nous venons de faire sont passés vraiment très (trop) vite. Nous avons déjà la tête plein de souvenirs et d’émotions inoubliables. La vie en famille se passe à la perfection. Même si nous sommes toujours « fourrés » ensemble, la promiscuité n’est vraiment pas un problème. On se connait même de mieux en mieux.

Nous pensons évidemment régulièrement à notre famille, à nos amis et à notre chien (!!) mais la technologie (mail, facebook, skype) permet de prendre des nouvelles quasi-instantanément. On nous avait dit que le passage des trois mois était un cap mais, pour l’instant, pas de coup de blues. Les différents commentaires que l’on reçoit sur le blog, sur facebook ou par mail sont, à ce titre, très appréciés car cela nous permet de garder le contact. Continuez ou commencez, ça nous fait du bien !!

Nous partons maintenant à la découverte d’un autre monde. Direction l’Australie pour 2 gros mois. Nous allons surement en prendre encore plein les yeux et plein la tête !! Au programme des prochaines semaines : un peu de Sydney, un louche de randonnée dans le désert rouge, une longue descente en camping-car et des fêtes de fin d’année à Sydney.

6 réflexions sur “26 octobre 2013 : bilan Polynésien

  1. Coucou les amis !

    Quel premier bilan après trois mois. Que du bonheur pour vous …et pour nous qui suivons vos aventures !

    Votre passage en Polynésie me donne vraiement envie, mon top 3 (à distance) est le même que celui de Marc 🙂

    Au plaisir de se refair un skype à 1 heure du matin (heure française) .

    Bises à tous les 4 et aux kangourous,

    Eddy

    • Coucou Eddy !! Fini le sable fin et la douceur de vivre ! J’espère que cela vous donnera des idées de voyages futurs ! Pas de problème pour le Skype !! C’est quand vous voulez !!! Gros bisous à tous les 4.isa

  2. La Polynésie va me manquer…toutes ces jolies photos m’ont fait voyager avec vous.
    Je suis certaine que la suite sera aussi magnifique …..on attend !

    Bises à vous 4

    • Coucou Sophie ! Oui nous aussi elle va nous manquer ! Mais Sydney est magnifique ! C’est autre chose ! On redecouvre les boutiques, les voitures, le monde quoi !!! Gros bisous

  3. Même si nous sommes loin vous vous savez encouragés et soutenus. Merci pour ce bilan même s’il reste plus de 100 à visiter… un prochain voyage peut-être 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s