Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

22 octobre 2013 : Fakarava, la passe Nord

4 Commentaires


Fakarava – Passe Nord

Album du jour à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5937701878038309121?authkey=CNfzyc22qoo_

En termes de plongée, depuis Rangiroa et la passe sud de Fakarava, j’étais convaincu que je ne pourrais plus jamais voir mieux. Eh bien, je me trompais lourdement … les deux plongées que j’ai eu la chance de faire aujourd’hui sont les plus belles que j’ai jamais eu l’occasion de faire. Je sais que j’utilise souvent des superlatifs, mais là les mots me manquent pour faire partager ce que j’ai vécu. Il va être difficile de pouvoir exprimer avec des mots ce que j’ai pu ressentir.

Ces deux plongées se sont déroulées dans la passe nord de l’île de Fakarava. Cette passe (endroit où l’océan et le lagon se rencontrent) est la plus grande de Polynésie et la seconde plus grande au monde avec environ 1.600 mètres de large.

Ce matin, la première plongée commence doucement, nous descendons vers les 20 mètres et admirons du corail et des poissons mais jusque-là, rien de vraiment spécial. Sauf, quand même (!!), l’apparition d’une énorme raie Manta qui évoluera gracieusement pendant quelques minutes autour de nous.
Mais plus nous avançons, plus nous nous rapprochons de la passe et plus les poissons sont gros et en nombre. Et puis, à un moment, sans vraiment comprendre pourquoi, je me suis cru en train de regarder un écran de veille d’ordinateur …
Tout commence avec l’arrivée de trois énormes thons, puis à 90 degrés, je vois arriver vers moi quatre magnifiques carengues échevelées, des poissons argentés avec une longue traine filamenteuse d’environ un mètre de long. Je les suis du regard et à peine ces poissons disparaissent dans le bleu que j’aperçois un gros requin s’approcher doucement d’un banc composé de centaines de poisson. En suivant le requin du regard, j’aperçois un énorme Napoléon à l’intérieur même du banc. Et puis à peine je me tourne vers la droite qu’une raie Manta « vole » vers nous et reste s’amuser à peine à quelques mètres de nous …

Tout ceci en moins de 5 minutes. On aurait dit que tous ces animaux se relayaient pour nous émerveiller. Incroyable !!

Autant vous dire que j’ai mis un peu de temps à redescendre de mon nuage. Pour moi, je pouvais arrêter la plongée, jamais je ne pourrais voir mieux que ce que j’avais vu ce matin. Encore une fois, je me trompais …

Pour la seconde plongée de l’après-midi, nous naviguons de nouveau vers la passe nord pour effectuer cette fois-ci une plongée dérivante. C’est-à-dire que nous allons nous laisser porter par le courant à l’intérieur du lagon.

Et ça commence bien !!

Dès le début de la plongée, c’est assez impressionnant car nous plongeons directement dans le grand bleu, c’est à dire que tout est bleu autour de nous et que nous ne voyons rien d’autre autour de nous, ni le fond, ni même à un certain moment la surface. C’est uniquement vers les 30 mètres que nous touchons le sol. Nous nous arrêtons alors une dizaine de minutes le long du récif pour observer passer de gros poissons : thons, napoléons, requins, et des centaines d’autres !!
Quelques requins s’aventurent pas trop loin de nous mais passent leur chemin. Nous repartons ensuite avec le courant au travers d’un canyon sous-marin et effectuons la traversée un peu comme dans des montagnes russes en montant et descendant au ras du sol.

Et nous arrivons finalement dans une sorte de cavité, dans un endroit appelé Ali Baba. La sensation est vraiment bizarre. C’est comme si je dormais et que j’étais dans un rêve : tout autour de moi, ce n’est que poissons. Des milliers, voire même sans exagérer des centaines de milliers de poissons m’entourent. Le plongeur qui me précède est à moins de trois mètres et je le distingue à peine tellement le mur de poissons est épais.
Et pour couronner le tout, en fond, mais à peine plus loin, des requins tournent et forment parfois une sorte de mur de requins comme à la passe sud …

Les longues minutes passées dans cet endroit sont FANTASTIQUES !!! Nous y restons jusqu’à atteindre la réserve, c’est-à-dire en gros une vingtaine de minutes. Malheureusement, les photos prises ne peuvent rendre les émotions ressenties mais peuvent donner un aperçu.

Mon premier mot en sortant de l’eau a été : inimaginable. C’est assurément une des plus belles plongées du monde et j’ai eu la chance de pouvoir la faire.

Pendant ce temps, Chloé poursuit sa formation, Yann effectue un nouveau baptême de plongée et Isabelle profite du temps libre.


Les fonds marins de Fakarava sont toujours aussi splendides.


Les fonds regorgent de poissons qui se regroupent par bancs de centaines d’individus.


On finit par s’habituer à la présence non agressive de requins.

Une carangue échevelée. Bien remarquer la « traine » de la nageoire.


Le « fameux » requin qui s’approche du banc de poissons.


D’où émerge un énorme napoléon.


Et voici l’arrivée de la manta, la gueule grande ouverte pour se nourrir de plancton.


Chloé et Yann se préparent à plonger.


Yann, toujours souriant et heureux.


Un Napoléon.


Un requin (!!)


Et on arrive vers Ali Baba.


Des poissons partout.


Et les requins au fond.

Plus on avance, plus les bancs s’épaississent.


Jusqu’à ne plus voir grand-chose !!

4 réflexions sur “22 octobre 2013 : Fakarava, la passe Nord

  1. Wahou ! Faudra qu’on revienne pour plonger dans la passe nord alors !!! En parlant de plonger à Fakarava : devinez qui était dans l’avion pour Tahiti avec nous… les allemands qui ont plongé avec nous dans la passe Sud ! On a guetté les yeux cernés, je ne sais pas si vous avez eu plus d’infos de votre côté ;-).
    En tout cas, le retour à la civilisation (Moorea) a été un peu rude pour nous. C’était vraiment paradisiaque les Tuamotu… Vous avez trouvé quelqu’un pour réparer l’ordi à Fakarava ?!?
    De notre côté, ça y est : retour à la maison. Il fait plus frais qu’en Polynésie (ouf !). On en profite pour visiter votre blog, il est génial !!! Félicitations !

    • PS : à défaut de pouvoir faire des courses à Fakarava un dimanche, j’espère que vous avez profité des aliments oubliés par certains (dans un cabas « Nouvelle-Calédonie » au dessus du frigo) au relais Marama !

    • Coucou les amis ! Merci pour votre petit message !! Nous n’avons pas eu de nouvelle concernant la rencontre avec l’allemand ! Pour l’ordi on a trouvé quelqu’un mais impossible de résoudre le problème !! Achat prévu d’un nouveau Pc en Australie !! Nous avons quitté Fakarava sous une pluie battante !!!! Aujourd’hui départ pour Sydney !!! Au fait Chloe a passé son niveau 1 en plongée et a vu un requin marteau !!! Tout le monde était dégoûté !!! On vous embrasse très fort tous les deux !!! A bientôt. Isabelle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s