Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

19 octobre 2013 : Fakarava, la passe Tamakohua « sud »

Poster un commentaire

Album des 18 et 19 octobre à voir ici : https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5936975739546892385?authkey=CO-Y06ay5IzWCg

Ce samedi sera jour de plongée exceptionnelle pour moi car je vais découvrir un site « mythique » que m’ont vanté tous les passionnés de plongée du coin : la passe sud. Mais cette passe se mérite car il est nécessaire de faire deux heures de bateau avant de l’atteindre.

Pour la première fois, je vais plonger avec du nitrox, c’est à dire avec de l’air enrichi en oxygène. Le nitrox a pour avantage principal d’être plus sur car il évite d’avoir à effectuer un certain nombre de paliers. Par contre, sa principale contrainte, c’est qu’on ne peut pas descendre trop profondément. Mais ici, peu importe, la profondeur maximum est d’environ 30 mètres.

La première plongée se fait au lieu-dit « le tombant ». Sur cette plongée, nous pourrons admirer des milliers de poissons d’espèces différentes, des barracudas et évidemment beaucoup de requins. Nous nous laissons porter par le courant sans faire d’efforts inutiles. La faune est incroyablement riche, il y a des bancs de milliers de poissons de toutes les couleurs un peu partout. Cette passe tient toutes ses promesses. Il y a aussi à un endroit comme une sorte de « plage de sable », le contraste entre les coraux et ce sable très blanc est vraiment étonnant.

Fin de la plongée et pause déjeuner avec l’incontournable poisson cru et surtout avec une attraction peu banale, un poisson Napoléon, à moitié domestiqué, qui vient réclamer à manger à quelques centimètres de nous !! Nous en profitons également pour photographier la plus ancienne église des Tuamotu, entièrement fabriquée avec du corail.

A cet endroit se trouvait auparavant le plus important village de l’atoll mais une grosse tempête a entrainé un mouvement de la population vers le nord. Ne subsistent ici que deux ou trois pensions de famille réservées aux plongeurs.

La seconde plongée sera la plus belle à ce jour pour moi.

Nous allons pouvoir admirer à loisir un « mur de requins ». C’est ainsi que l’on appelle un endroit où des centaines de requins viennent se reposer en se laissant porter par le courant. C’est vraiment très impressionnant. Il y en a partout, je pense que les images parleront d’elles-mêmes. Pour pouvoir encore mieux admirer le spectacle offert par ces animaux, notre palanquée (c’est-à-dire notre groupe de plongeurs), se positionne à l’intérieur d’une petite grotte. Nous y restons une bonne dizaine de minutes.
Nous repartons ensuite et continuerons de nous émerveiller face à la faune et à la flore incroyablement riches.

Retour ensuite à la pension pour une bonne douche chaude, euh non, en fait à peine tiède …

Pendant ce temps, la famille s’est occupée en faisant du vélo, des courses, des devoirs … Fakarava est une île où, à part la plongée, il n’y a pas grand-chose à faire.


Une des pensions de la passe sud.


La plus vieille église de l’archipel.


Première plongée et déjà quelques requins.


Le mur de requin est proche …


Tranquillement installée dans une roche, notre palanquée (groupe de plongeurs), admire ce spectacle incroyable.


Sous les pontons se regroupent des milleirs de poissons.


Le Napoléon à moitié apprivoisé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s