Les Peltier Autour du Monde

Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie

10 et 11 septembre 2013 : le Volcano National Park

10 Commentaires

Volcano National Park – Big Island

Album du 10 à voir ici :
https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5922448915995543361?authkey=CIPS8KWZzcbhYw

Album du 11 à voir ici :
https://plus.google.com/photos/102219318331179331070/albums/5922576337336799697?authkey=CPjq56b6wOuPWQ

C’est à Hawaii et plus précisément sur l’ile de Big Island que se trouve le volcan le plus actif du monde : le « Kilauea ».
Manque de chance pour nous, il est un peu en repos en ce moment, nous n’aurons droit ni aux torrents de lave, ni aux explosions de magma, ni à la coulée dans l’océan … juste à une épaisse fumée qui sort du cratère, à une forte odeur de soufre et à de belles couleurs la nuit … mais qu’importe nos deux journées seront entièrement dédiées à la découverte du monde des volcans (ça tombe bien, c’est justement le cours de SVT de Chloé !!).

Pour commencer la journée, nous nous sommes fait plaisir et avons réservé un survol en hélicoptère. Emotions fortes garanties !!!
Pour profiter au mieux de ce moment, nous avons pris un vol « doors off », c’est-à-dire sans portes. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est vraiment très impressionnant. Pendant 45 minutes, notre pilote nous conduira au plus près du volcan. Lorsque nous nous en approchons, nous pouvons sentir sa chaleur !!! Stationné à environ 150 mètres de hauteur, nous avons tout loisir pour admirer et observer le cratère : sa surface, assez plate, est composée de multiples plaques de couleurs grisées plus ou moins foncées d’où sortent d’innombrables fumeroles. Après en avoir fait plusieurs fois le tour, nous avons finalement la « chance » d’apercevoir un petit torrent de lave au travers d’une faille. Un peu plus loin, et sans vraiment savoir pourquoi, des carrés de verdure ont miraculeusement été préservés des multiples coulées.

Avant le retour à l’héliport, un petit détour nous permet de passer au-dessous des « Rainbow Falls », un ensemble de chutes d’eau de toute beauté.

Une fois l’atterrissage effectué, nous prendrons quelques minutes de repos pour faire partir un état légèrement nauséeux ….

Au cours de l’après-midi, nous prenons possession de nos chambres puis nous partons au parc national des volcans pour planifier la journée de demain. Une guide nous briefe parfaitement sur ce qu’il faut voir et faire. Elle nous conseille aussi de revenir le soir (le parc est ouvert sans interruption) pour pouvoir admirer la lumière du volcan.
De retour vers 21 heures, une fois sortis de la voiture, nous sommes soudain pris d’une sensation un peu bizarre. Mais qu’est-ce que cela peut-il être ? C’est une sensation connue mais nous n’arrivons pas à mettre un nom dessus. Les poils se dressent, nous frissonnons … D’un coup ca y est, ça nous revient : nous avons froid !!!! Pour la première fois depuis notre départ, nous avons froid …  🙂

Trèves de plaisanteries, c’est vrai qu’un volcan vu de nuit, c’est très beau. Nous prenons tout un tas de photos et repartons à notre « bed and breakfast ».

Le lendemain, de bonne heure, le propriétaire des lieux nous emmène pour une petite balade dans un ancien tunnel de lave qui est se trouve … dans son jardin !! Nous y accédons par une échelle un peu glissante et, une fois au fond, le spectacle est extraordinaire, la galerie dans laquelle nous nous trouvons fait environ 1m70 de haut et est quasiment parfaitement ronde. Par terre, nous pouvons observer les coulées de lave solidifiées et au-dessus, d’innombrables stalactites de lave parsèment le plafond. Ce tunnel, vieux de 500 ans, est long de 56 miles et part jusqu’à la mer.

Nous partons ensuite en direction du Volcano National Park où une longue journée nous attend avec de nombreux treks à faire. Dès l’entrée, une forte odeur de soufre nous prend à la gorge. Cette odeur règne dans tout le parc et sent vraiment très fort.

Pour la première étape de notre journée, nous retournons admirer le cratère du Kilauea (et ce coup-ci, il fait bien chaud …). Le volcan crache toujours sa fumée et nous pouvons apprécier toute la dimension du cratère qui mesure 600 mètres de diamètre.

Premier trek de la journée, le « Sulphur Banks Trail » : un petit kilomètre sur une promenade aménagée pour admirer les émulsions de sulfure. Le sulfure a la particularité de donner un aspect vert à la roche. Ce que nous avons appris, c’est que lorsqu’un volcan explose, cela créé des fissures un peu partout par lesquelles vont s’échapper tout un tas de gaz et ce trek se trouve à environ 5 km du cratère …

Le deuxième trek, le « Kilauea Iki Trail », nous amène cette fois-ci au cœur de la forêt tropicale qui entoure le volcan pour une balade rafraichissante d’environ 30 minutes.

Le troisième trek a pour objectif de nous amener dans un tube de lave : le « Thurnston Lava Tube ». Mais celui-ci est trop bien aménagé. Nous avons nettement préféré celui de ce matin.

Quatrième trek : le « Devastation Trail » qui nous promène le long d’un paysage … dévasté où la lave a tout brulé sur son chemin.

Nous reprenons ensuite la voiture pour parcourir la « Chain of Crater Road » qui, sur une trentaine de kilomètres, nous offre différents paysages de champs de lave : parfois lisse, parfois creux, parfois complètement nu mais aussi souvent avec la Nature qui reprend ses droits : des plantes parviennent à percer, à se développer puis devenir des arbres. C’est vraiment étonnant car malgré l’immense chaleur qui a du régner et les mètres de roche qui se sont accumulés, la Nature reprend toujours le dessus.

Le dernier trek de la journée sera aussi le plus long et le plus dur. Le « Pu’u Loa Petroglyphs Trail ». Ce trek, qui se fait sur un ancien champ de lave, nous mène à des « pétroglyphes » : des dessins symboliques taillés dans la pierre par les ancêtres des Hawaiiens actuels. Ce trek va nous achever car non seulement il est long mais il est surtout en pleine chaleur (il est 13 heures …) sans ombre possible. Mais cette fois nous avions emmené suffisamment d’eau …

Nous poursuivons ensuite notre chemin sans pouvoir aller très loin car le dernier torrent de lave a tout simplement englouti la route !!!

Nous avons fini le planning du jour mais comme il est encore assez tôt, nous décidons d’aller voir la dernière plage qui manque à notre bonheur sur cette île : la « Punalu’u Beach ». Arrivés sur place, nous découvrons non seulement une sublime plage de sable noir mais nous avons en plus la surprise de pouvoir observer à loisir des tortues vertes, il y en a près d’une dizaine !!!

Demain, retour à Honolulu. Après-demain, anniversaire de Chloé !!


Des fumeroles sortent de beaucoup d’endroit du volcan.


Le cratère vu d’une hauteur de 150 mètres.


Nous sommes juste au-dessus et pouvons sentir la chaleur.


Un peu miraculeux, non ?

Les « Rainbow Falls »


C’est beau un volcan la nuit …

L’entrée du tunnel de lave.


Les stalactites de lave.


Le cratère du Kilauea.


Un peu partout, des fissures se sont créées et laissent échapper différents gaz.


Les fumées de sulfure.


Un des nombreux trails du parc passe par cette magnifique caldéra.


Le « Thurston Lava Tube ».


La Nature qui reprend ses droits.


Le « Devastation Trail » aménagé sur une ancienne coulée de lave.


Ce champ de lave date de 1979. Pour l’instant, rien n’a repoussé.


Là, ça commence à sortir.


C’est parti pour le trek le plus dur de la journée (il est 13h).


Les pétroglyphes.


Une des plus belles plages de l’île : la Pulanu’u et son sable noir.

Et ses tortues qui viennent s’y restaurer et s’y reposer.

10 réflexions sur “10 et 11 septembre 2013 : le Volcano National Park

  1. Ce parc est de toute beauté, et je rêve de voir un aussi beau volcan by night… ceux que nous avions vus au Chili n’étaient pas du tout rougeoyants à la période où nous y étions.
    Bonne poursuite de voyage !

  2. Sacree journee ça donne envie merci de nous donner des bons plans pour nos prochains voyages

  3. je sais pas si c’est le cas pour vous mais en France on est le 13 septembre, donc l’anniversaire de Chloé donc JOYEUX ANNIVERSAIRE CHLOÉ. mais c’est bizarre car votre blog affiche le 10 et le 11 septembre alors qu’en France on est le 13. c’est juste les jours de décalage ou ce n’est pas normal ?

  4. EPOUSTOUFLANT et ce n’est rien de le dire les mots nous manquent ! !!! La nature n’arrêtera jamais de nous fasciner !!!!!! Comme par le passé c’est la nature qui mène la danse et qui a toujours le dessus !!!!!!!!!!!!!!!!! Donc Chloé ? c’est le 13 ou le 14 ? J’espère que l’on ne sera pas en retard ? Apparement si mes comptes sont bons c’est le 13 !!!!!!!!!! Bien choisi !

    • Merci Amèle ! Oui c’était magnifique ! La nature a tellement de choses à nous montrer ! Pour chloe rassurez vous c’est bien le 13 ! Merci d’avoir pensé à elle !! A bientôt

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s